.
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Sam 17 Mai - 20:57

Kayden & Skylar
I'm in love while he pretends. First love is hard enough ♪
Kay et moi avions passé la nuit ensemble, il y a quatre jours, depuis nous communiquions soit par textos, soit par messages interposés le frigo soit en coup de vent pour savoir lequel de nous deux devait s'occuper de Hunter. Autrement dit, on s'évitait royalement, et pour ma aprt, ça me bouffait complètement. Ce jour là, j'étais partie tôt au studios sachant que ma sœur surveillerai et s'occuperait d'Hunter toute la journée. J'en profitais pour faire une pause dans ma loge, il était prêt de 21:30 quand on frappa à ma porte. Non, pas le réalisateur qui revenait à la charge, il m'avait dit qu'on avait fini mes prises et que je pouvais juste donner mon avis sur les scènes que tournaient mes co-acteurs , mais j'avais besoin de faire une pause, de souffler un peu avant de rejoindre le plateau. Je relevais la tête, en priant la personne se trouvant derrière d'entrer. Contre toutes mes attentes, je tombais sur ma sœur, avec mon fils qui dormais à point fermé dans son couffin. Je me levais pour l'embrasser, déposant un bisou sur la joue de mon fils. Mais contrairement à ce que je pensais, elle n'était pas la pour me demander quand je rentrais . Au lieu de ça, elle me demanda à quoi je jouais ? Je commence à avoir ma claque des gens que j'aime qui me demande à quoi je joue. Je haussais les épaules, feignant de ne pas savoir de quoi elle me parlait. Puis, elle me parla de Kay, comme quoi, depuis qu'il était arrivé, nous ne faision que nous croiser, et qu'au lieu de ça, nous devrions plutôt briser la glace, qu'on était littéralement en train de ruiner l'ambiance à la villa. Comment ça ?

Apparament, Kay n'était pas non plus rentré de la journée, laissant un message sur le répondeur en disant qu'il ne rentrerait pas avant une heure du matin tout au plus. Surement histoire qu'on ne se croise pas, pensais-je puisque lui et moi avions eu la même idée. Devant moi, ma sœur s'agita, commença à paqueter mes affaires pour moi, alors que je venais de préciser que Max voulait mon avis sur les plans qui étaient en train d'être tournés. Mais autant dire qu'elle ne mme laissa pas le choix en me disant que c'était soit j'allais voir Kay, et on réglait enfin nos histoires, soit elle rentrait  la maison mais en me laissant mon fils, ce qui m'obligerait de toute manière à rentrer. Bon, je n'avais décidément pas le choix. Mais qu'est ce que j'allais dire à Kayden ? Je passais sur le plateau, suivie de près par ma sœur et mon bébé, et précisais au réalisateur que je quittais le plateau pour ce soir. Après une bise à l'équipe, je me retrouvais au volant de ma voiture, le GPS allumé, direction le QG du journal ou bossait Kay... Mais avant de faire irruption dans son bureau sans y être invitée, je passais chercher deux cafés et une boite de donuts dans le Starbucks du coin, au moins j'aurai une excuse pour squatter...

Je garrais ma voiture dans la parking souterain, ayant dit au vigile présent que je venais voir le père de mon fils, me présentant comme Madame Hawkins après qu'il m'eut précisé que seul les membres de la famille pouvaient avoir accès au bureaux. Une fois dans l'ascenseur, mon cœur s'acceléra, et je repensais à la nuit que nous avions passée ensemble. Je me souviens lui avoir murmuré je t'aime pendant que nous nous unissions, et depuis nous nous étions tout bonnement évités. J'avais envie de fuir, maudissant à voix haute ma sœur qui m'avait pousée à me rendre au bureau. Enfin, les portes de l'ascenseur s'ouvrirent à l'étage ou se trouvait le bureau de Kay. Claquant doucement des talons, je me faufilais jusqu'à son bureau, alors que l'étage était silencieux, appercevant de la lumière dans l'un des bureaux, je me dirigeai vers celui ci avant de lire le nom sur la porte : Kayden J. Hawkins. Mon cœur battant la chamade, je toquais doucement à la porte, avant de m'intorduire dans le bureau, un léger sourire sur les lèvres et me retrouvais face à l'homme de ma vie. Quoique j'en dise, les cafés en main, je m'avançais versle bureau. Bordel, ce qu'il était beau, et autant dire que j'étais génée au possible de le déranger en plein travail.

«  Hey... je finissais mon boulot, et je me suis dit que tu aurais surement besoin de boire un café.. je te dérange ? » Je déposais les cafés et les donuts sur un espace libre de son bureau, avant d'aller lui déposer un baiser sur la joue, et de retrourner à ma place. «  Tu  sais... Si je te dérange, je peux repartir, mais on a pas eu de véritable conversations depuis... » Je marquais une pause, en nouant mes mains devant moi, faisant illusion à notre dernière nuit ensemble. «  Tu regrettes ? »

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Dim 18 Mai - 6:21



I'm in love while he pretends. First love is hard enough


    Kayden avait tenté de fuir Sky' depuis leur nuit ensemble. Le jeune homme ne passait pratiquement plus de temps avec elle. Il faut avouer que Kayden passait davantage de temps avec leur fils et avec la sœur de la jeune femme. Le jeune homme ne tentait de séduire aucun de ces deux êtres mais, il essayait de se faire apprécier de ces deux personnes qui partageaient leur vie avec celle de la femme dont il était amoureux. La peur ou la crainte de confesser ses sentiments, avait pris le dessus sur Kayden. Le jeune homme avait évité la jeune blonde pendant quelques jours. Cela n'était pas vraiment simple car, vivre avec la mère de votre enfant donné lieu à de nombreuses occasions de rencontre. Seulement le journaliste avait prétexté avoir beaucoup de travail ou terminer trop tard pour dîner. Kayden ne cesse de demander à sa stagiaire de manger avec lui dans une brasserie située à côté de leur lieu de travail. Le jeune homme ne voulait pas rentrer chez lui et devoir affronter le regard de Sky ou les sous-entendus de sa petite sœur. Sa stagiaire n'avait pas refusé mais, encore une fois elle l'avait averti que cette comédie finirait tôt ou tard par devenir un piège pour lui. Kayden savait pertinemment qu'il ne pourrait pas fuir éternellement. Pour le moment il parvenait à vivre en compagnie de son fils sans pour autant passer du temps avec la mère de Hunter. Kayden ne pouvait le cacher, après tout il aimait toujours autant Sky mais, la douleur de la trahison était toujours en lui. N'avait elle pas eut confiance en lui pour lui avouer . Puis les paroles de la jeune femme firent leur apparition. Ainsi le jeune homme se souvint qu'elle avait eu peur de lui forcer la main en lui avouant qu'elle était enceinte. D'une certaine manière il pouvait comprendre mais, d'une autre il se demandait si les sentiments de Sky n'étaient pas influencés par la présence d'Hunter. Après tout la jeune femme ne l'avait jamais oublié mais, si Hunter n'était pas présent seraient-ils toujours ensemble ? Et puis qu'est-ce que signifiait vraiment cette nuit pour lui ? Sky' n'était pas une simple histoire d'une nuit elle était plus que cela mais, cette nuit en elle-même ressemblait à une histoire d'une nuit sans un lendemain précis.

    Kayden soupira et se replongea dans son travail. Le jeune homme fournissait davantage d'effort pour parvenir à une promotion ou acquérir plus de possibilités dans ce journal. Il faut avouer que son supérieur l'appréciait assez. De ce fait il avait eu le droit à son propre bureau et même un téléphone pour communiquer avec ses collègues sans se déranger. Bien sûr à présent il y avait un petit bureau situé dans un coin. Kayden avait adopté sa stagiaire et elle s'était installé dans le même bureau que lui. Le jeune homme se demandait s'il ne devait pas rajouter un papier précisant la présence de stagiaires sur la porte. Il s'interrompit en entendant le téléphone fixe sonné. Kayden appuya sur un simple bouton pour le mettre en haut-parleur et prendre cet appel. Le gardien du journal l'avertit que sa femme arrivait. Il avait ri en précisant qu'il faisait une exception en la laissant passer. Le jeune homme rit à son tour et le remercia. Kayden soupira en nouveau en pensant qu'il s'agissait de sa stagiaire. Après tout cette dernière , c'était fait passer pour sa femme pour parvenir à le rencontrer. Kayden entendu des coups porté avec douceur contre sa porte sans relever la tête il affirma sur un ton amusé.

    « Je t'ai déjà stagiaire d’arrêter de te faire passer pour ma femme ! Après tout ce temps ils savent que tu travailles ici comme sta... » il ne termina pas sa phrase se rendant compte qu'il ne s'agissait pas de sa stagiaire mais, de la mère de son fils.

    Kayden perdit ses mots ne sachant pas vraiment s'il devait être content ou maudire sa stagiaire qui avait une fois de plus raison. Le jeune homme se promit de lui dire qu'elle devait changer de voie et se diriger vers une orientation de psychologie pour les couples en difficultés. Il écouta attentivement la jeune femme en se passant une main dans ses cheveux.

    « Salut » répondit-il assez nerveusement « Non, non... ne t'en fait tu ne me dérange pas vraiment. » avoua le jeune homme détournant son regard vers l'ordinateur.

    Il prit la peine de fermer l'article qu'il était en train d'écrire et éteindre son ordinateur. Cette nuit allait être sans doute plus long que prévu. Kayden fut surpris quand elle lui déposa un baiser sur sa joue mais, il ne put dissimuler son sourire. Le jeune homme ignorait la manière dont il devait réagir. Leur situation devenait plus qu’ambiguë mais, ce n'était pas vraiment pour lui déplaire. Le journaliste prit une gorgée de son café mais, alla s’étouffer quand il entendit les propos de la jeune femme. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres puis il ne put s'empêcher de rire doucement devant le geste de la jeune femme.

    « Tu es venu jusqu'ici en m'apportant ce délicieux petit déjeuner d'avance et en te faisant passer pour ma femme pour me parler de ça. » dit-il en faisant le même geste qu'elle.

    Kayden ne put s'empêcher de rire amusé de cette situation. Sky' n'avait pas vraiment changé elle était toujours aussi mignonne et intimidée par lui. Même si elle dirait le contraire et que personne ne l'intimide Kayden savait pertinemment qu'il ne l'avait jamais laissé indifférente.

    « Bien, sûr que non je ne regrette pas. » Confessa le jeune homme en reposant son café sur son bureau. « Je regrette seulement la manière dont nous avons réagi par la suite. » avoua Kayden en la regardant dans les yeux.

    Il est vrai que ce jeune couple aurait sans doute dû être plus sincère l'un envers l'autre. Enfin, surtout Kayden après tout la jeune femme lui avait confessé ses sentiments mais, lui n'avait pas vraiment répliqué à ses propos.

    « Alors, comme ça m'a tendre femme s'est introduit sur mon lieu de travail pour tenter de me séduire avec du café et des donuts ? » demanda le jeune homme en souriant pour détendre l'atmosphère.

    Kayden observait la jeune femme en souriant. Il savait qu'elle devait sans doute être autant perdu que lui mais, il ne pouvait pas le nier il était bel et bien amoureux d'elle à nouveau. Kayden marqua un certain silence avant de la regarder dans les yeux. Il ouvrit la boîte de pâtisserie en saisit un puis il la regarda.

    « Tu sais, je t'avoue que tu as été très honnête avec moi alors, je me dois de l'être aussi. » commença le jeune homme. « Pose moi toutes les questions que tu souhaites ! Ne te gêne pas ! De la plus intime à la plus ridicule je te répondrais avec sincérité ! » Affirma le journaliste en mordant dans ce délicieux et appétissant gâteau.

    Parler de ses sentiments n'était pas vraiment son point fort et Sky' le savait. Mais, il n'avait pas souhaité détourner la conversation vers un autre sujet pour ne pas blessé ouvertement la jeune femme. Alors, il avait opté pour ce jeu des confessions de cette manière Sky' pourrait lui demander tout ce qu'elle voulait savoir et la situation s'améliorait sans doute entre eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Dim 18 Mai - 17:28

Kayden & Skylar
I'm in love while he pretends. First love is hard enough ♪
Fuir n'était pas peut être la meilleure solution qu'on avait trouvé après avoir passé la nuit ensemble, loin de là, mais c'était, sans conteste, la plus facile. Nous nous évitions respectivement, et avec succès pour tout avouer. Mais autant dire que la situation devenait pesante pour tout le monde -sauf pour Hunter, qui était loin de se comprendre ce qui se tramait entre ses parents- pour nous deux, mais aussi pour Jenna. Bref, je peux comprendre qu'elle m'ait obligée à avoir une discussion avec le père de mon fils, elle ne supporterai pas longtemps le fait d'être les fesses entre deux chaises, et je ne pouvais pas lui en vouloir. Mais autant dire que la conversation qui nous attendait, je n'avais pas envie d'aborder certains sujets. Tout comme le je t'aime que j'avais pu lui murmurer. Autant dire que normalement, avouer mes sentiments ne fait pas vraiment partie de ma personnalité, j'ai plus de mal à dire ce que je ressens, mais là, je pense que son abscence d'un an, mélangé à mon envie de lui m'en avait fait, une fois de plus, trop dire. Merde. Pourquoi avais-je eu besoin de lui dire que je l'aimais ? Et si c'était pour ça que lui m'évitais ? Parce que même si il m'avait dit que ce n'était pas un coup d'une nuit, autant dire que ça y ressemblait fortement, surtout la gène que je pouvais ressentir, quant, par mégardes, je me retrouvais dans la même pièce que lui. Je faisais toujours tout mon possible pour trouver une excuser et fuir soit dans une autre pièce, soit hors de la villa. Pour preuve, je n'avais jamais été aussi présente sur le plateau de tournage ! J'y étais même quant je n'avais pas de scènes à tourner. La veille, j'avais même ramené Hunter avec moi, pour passerr du temps avec lui dans ma loge. Je n'avais pas une villa pour faire ma vie et passer tout mon temps dans ma loge. Briser la glace est ce dont nous avions besoin...

Au boulot, tout le monde m'avait fait la remarque d'ailleurs. Jusqu'à ce que mon co acteur finisse par me demander ce qui se passait, croyant que je faisais des heures en rab pour lui – espérant surement que je répondais enfin à ses nombreuses avances, mais autant dire que j'avais la tête ailleurs-... Enfin, j'avais lâché le morceau, disant à mon équipe que le père d'Hunter était de nouveau réaparu dans ma vie, et qu'il vivait à la maison... Déjà que Jenna était débarquée dans ma chambre dès le lendemain de l'arrivée de Kay en me demandant des explications. Bordel, la situation était loin d'être simple ! Bref, je me retrouvais à me faire passer pour la femme de Kay, pour pouvoir aller lui rendre visite dans son bureau. Mais contre toute attente, quand je toquais, c'était sur sa stagiaire qu'il espérait tomber. La douche froide pour moi. Alors comme ça sa stagiaire se faisait passer pour sa femme. Je sens que je vais plus d'une fois voir rouge, même si je sais qu'elle est beaucoup plus jeune que lui... En plus de ça, je savais que ces derniers jours, Kayden avait passé énormément de temps au bureau, ce qui impliquait la présence de sa stagiaire. Jalousie quand tu nous tiens. Mais bon, comme il l'avait dit, nous n'étions pas un couple. Seconde douche froide, même si j'avais accepté le deal pour passer la nuit avec lui. Mais autant dire que ça faisait mal. Mais bon, à en croire ses paroles, je ne le dérangeai pas.

«  Parfait. Mais tu attendais ta stagiaire ? Et désolée d'avoir du me faire passer pour ta femme, le gardien m'a dit que seules les personnes de la famille pouvait avoir accès au bureau à cette heure çi. » Dis-je, quelque peu génée d'avoir eu à mentir sur la nature de notre relation pour pouvoir entrer.

J'eus un léger rire en entendant ses paroles après avoir fermé son ordinateur, en même temps pourquoi lui mentir ? J'étais là pour qu'on brise la glace, et le café et les donuts faisaient office de calumet de la paix. Autant ne pas arriver les mains vide, surtout que je ne sais pas si il avait diné ce soir, mais moi non, j'avais juste enchainé les heures, ne voyant pas le temps passer. Doucement, je portais le café à mes lèvres, soufflant pour ne pas me bruler, avant de prendre mon temps pour le répondre, sans le quitter des yeux.

«  Jenna m'a poussé à venir te voir... On ne peut pas s'éviter éternellement Kay, ce n'est vivable pour personne. Ni pour toi, ni pour moi, encore moins pour Jenna. »

Je riais nerveusement, me passant une main dans les cheveux, mon café toujours à la main avant de me saisir d'un donuts au chocolat. Je croquais dedans, en l'écoutant dire qu'il ne regrettais pas, et regrettais seulement le fait que nous nous soyons éloignés après cette fameuse nuit. Au moins ça nous faisait un point en commun... Je soupirais légèrement, posant mon café sur son bureau avant de finir ma patisserie pour répondre.

« Tu me rassures... Moi aussi je regrette, mais après tout, tu ne me dois rien, comme tu l'as dit cette fameuse nuit, nous ne sommes pas en couple. Rien ne t'oblige à passer du temps avec moi... »

Je souriais faiblement à cette remarque, une pointe de regret dans la voix, mais après tout, rien ne l'obligeait à ce qu'on soit plus que justes les parents d'Hunter, rien ne l'obligeait à ce qu'on se voit, il nous fallait juste un minimum de conversation au sujet de notre fils. Mon sourire gagna un peu plus de terrain lorsque je l'entendis plaisanter sur le fait que sa « femme » se soit introduite dans son bureau.

« Qui sait ! Ta chère femme se déplace jusqu'à toi pour apporter un encas à son mari... Adorable n'est ce pas ? Même si ton vigile doit se demander pourquoi tu as deux femmes... »

Référence à sa stagiaire qui s'était aussi apparament faite passer pour sa femme... Il finit par me regarder dans les yeux, et je jouais au même jeu que lui, soutenant son regard, avant d'être légèrement troublée par ce dernier, je finissais par détourner le regard, évitant que mes sentiments ne prennent un fois de plus le pas sur ma raison. J'avais déjà craqué une fois, autant dire qu'il fallait mieux qu'on arrête les frais me concernant maintenant. Je n'avais juste pas envie de souffir, parce que indéniablement, j'avais toujours des sentiments pour lui. Je me passais doucement la main dans les cheveux, avant de reprendre mon café en main. Très bien, il proposait un jeu, dans lequel je pouvais poser la moindre question qui me passait par l'esprit.

« Parfait Kay... Mais tu me connais, je vais en profiter. Premières questions : Cette dernière année, combien de femmes sont passées dans tes bras ? Personne dans ta vie actuellement ? Une qui t'attire ? Et pourquoi tu m'as évitée ces derniers jours ? » Certes, ça faisait beaucoup de questions, mais après tout, c'est lui qui avait proposé le jeu n'est ce pas ? So let's play.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Dim 18 Mai - 18:42



I'm in love while he pretends. First love is hard enough


    Kayden dévorée avec une grande joie cette pâtisserie que sa charmante nouvelle femme venait de lui apporter. Le jeune homme trouvait ce geste très attentionné mais, il se doutait qu'il y avait sans doute quelque chose derrière cette attention. La jeune femme l'avait sans doute fait dans une agréable attention mais, il y avait toujours une bonne raison. Kayden prit une nouvelle gorgée de son café et haussa les sourcilles quand la jeune femme lui demanda s'il attendait sa secrétaire. Le jeune homme sourit en découvrant une légère jalousie dans la voix de la mère de son enfant.

    « Non, non, elle est partie depuis un moment déjà. C'est une longue histoire. » affirma le jeune homme ne souhaitant pas en dire davantage.

    Kayden n'appréciait pas vraiment de parler de sa stagiaire avec Sky'. Il savait que la jeune blonde n'avait pas vraiment confiance en cette jeune femme. Bien que Kayden n'ait aucun désir envers sa stagiaire il est vrai que leur relation prêtait à une grande confusion. Seulement le jeune homme était assez intrigué par la jeune femme. C'est comme s'il avait déjà rencontré quelque part mais, qu'il avait perdu une partie de sa mémoire. Le journaliste goûta à nouveau dans son café quand la jeune femme aborda le fait que Kayden ne lui devait rien. Le jeune homme fit un faible sourire parfois il avait réellement l'impression de servir de bourreau envers la jeune femme. Mais, après tout quel rôle pouvait-il le mieux incarner ? Sky' était sans doute assez perdue et confuse de par le comportement ambigu du jeune homme et dans la situation dans laquelle les jeunes gens se trouvaient. Kayden roula des yeux quand la jeune femme mentionna à nouveau sa seconde femme comme elle le disait. Kayden soupira un peu agacée par les remarques de la jeune blonde.

    « Sky' laisse ma stagiaire en dehors de ça ! » commença-t-il à dire en la regardant dans les yeux. « Elle s'est fait passer pour ma femme quand elle a souhaité me rencontrer. Par la suite elle m'a demandé de la choisir comme stagiaire. Elle souhaite qu'on forme un duo dans le milieu du journalisme. » expliqua Kayden en buvant une nouvelle gorgée de son café. « Il n'y aura qu'une seule Madame Hawkins et malheureusement ça ne sera pas ma chère stagiaire. » Affirma-t-il en continuant à manger sa pâtisserie.

    Kayden se garda de confier un certain secret en rapport avec cette idée de mariage. Le jeune homme bien avant sa rupture s'était rendu en Irlande pour récupérer certaines affaires. Kayden porta son regard vers la jeune femme et lui proposa un jeu. Il savait que Sky' ne pourrait s'empêcher de poser plein de questions mais, au moins cela briserait la glace entre eux deux. Kayden espérait que la jeune femme serait davantage plus confiance concernant le lien entre eux deux. Le jeune homme termina de manger sa pâtisserie avant de terminer son café tout en écoutant les nombreuses questions de la jeune femme. La première question ne le surprit pas vraiment. Le jeune hésita avant de répondre mais, il finit par céder devant le regard insistant de la jeune blonde.

    « Eh bien, une seule femme. Et ce n'est autre que toi Sky' » avoua-t-il en la regardant dans les yeux. « J'ai essayé de... de reprendre mon ancienne vie mais, j'ai appris que même si on souhaite reprendre sa vie passées on ne peut pas y arriver. Je me suis rendu compte que j'étais diffèrent enfin... je voyais à présent que ces femmes recherchaient plus qu'une nuit et je ne pouvais leur offrir. » Confessa le journaliste en observant la jeune femme.

    Les deux autres questions étaient sans doute destinées envers sa stagiaire. Kayden eut un rire assez amusé. La jeune femme était réellement déterminée à savoir ce qui se passait entre Kayden et la stagiaire. La situation était assez amusante pour le jeune homme mais, il regarda la jeune femme et lui sourit.

    « J'ai quelqu'un dans ma vie oui. Et elle m'attire beaucoup. » Confia le jeune homme en regarda la jeune femme avec un sourire. « C'est une Anglaise qui a des cheveux blonds et qui est la mère de mon fils. » affirma le jeune homme en conservant son sourire.

    Kayden ne pouvait pas lui mentir et il ne devait pas la laisser dans un certain doute. Alors, le journaliste avait envie de jouer avec sincérité. Kayden prenait un certain risque à confesser ses sentiments aussi ouvertement mais, en même il ne pouvait plus vraiment lui cacher la vérité. Bien qu'il porte toujours cette blessure de trahison. D'ailleurs cette dernière lui fit mal quand la jeune femme lui demanda pour quelles raisons Kayden l'avaient évité. Le journaliste saisit une cigarette et son briquet. Il prit la peine d'ouvrir la fenêtre et commença à fumer.

    « J'avais peur... » avoua le journaliste en tirant sur sa cigarette tout en regardant par la fenêtre. « J'ai toujours peur que... qu'un jour tu partes à nouveau. » confessa le jeune homme en regardant la jeune femme. « Cette fois c'est encore pire car, je ne cesse de craindre que tu partes avec Hunter. » dit-il en la regardant et en continuant à consommer sa cigarette. « C'est sans doute mon plus sombre secret. » termina le jeune homme en fumant doucement.

    Kayden savait pertinemment qu'il devrait faire preuve de courage et faire entièrement confiance à la jeune femme. Sans cela leur relation ne pourrait évoluer et ils ne pourraient être pleinement heureux ensemble. Seulement Kayden avait été blessé à deux reprises et il ne parvenait pas à ouvrir complètement son cœur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Dim 18 Mai - 20:56

Kayden & Skylar
I'm in love while he pretends. First love is hard enough ♪
Je n'ai amais été à l'aise avec mes sentimentss. Je veux dire, imaginez un peu quand ces derniers ne sont pas partagés. C'est toujours difficle à passer outre, a réussir à avancer quand vous aveez quelqu'un dans la peau mais que vous savez que c'est juste impossible. C'est plus ou moins ce que je ressentais avec Kayden. Je veux dire nous avions un passé amoureux ensemble, certes, mais à coté de ça, le fait que je lui avais caché l'existancce de notre fils était un point houleux qui aurait pu tirer un trait sur un quelconque futur ensemble. De toute manière, à l'instant même ou j'étais tombée enceinte, je savais que ma vie changerait, j'avais pris ma décision de ne pas lui dire, de ne pas gâcher sa vie, mais après tout je m'étais plantée. L'erreur est humaine, mais de là, à la faire accepter aux personnes qui partagent notre vie est une autre histoire. Complètement différente de ce qu'on peut voir dans les comédies romantiques qu'on voit au ciné, tout est toujours plus compliqué dans la vie réele. Si ma vie était un film, tout aurait été beaucoup plus simple. Mais là... Autant dire que c'était une situation compliquée dans laquelle je ne savais pas quoi faire. J'étais perdue, paumée, complètement à l'ouest. Bordel, pourquoi est ce que les sentiments peuvent être à ce point géniaux et à la fois une torture sans nom ? C'est juste impensable que l'amour puisse faire mal à ce point ! Mais bon après, malheureusement, on ne peut rien faire contre ça, il n'existe aucune pilule, aucun traitement suceptibles de faire passer les sentiments qu'on a pour quelqu'un. Sinon, ce serait beaucoup trop facile, et le butin, quand on parvint à l'acquérir n'aurait pas ce même goût très pronconcé de victoire et de bonheur. Il faut voir le point positif dans tout ça.

Sa stagiaire était donc partie depuis un moment, déjà, elle n'avait pas passé la soirée avec lui, un bon point pour moi. Tout du moins, je l'espérai ! Après tout je me devais de relativiser, ce n'était qu'une stagiaire une collègue, même si elle était plutôt jolie, cela ne voulait pas obligatoirement dire qu'il y avait une quelconque histoire entre elle et Kayden. Il préféra tout de même m'expliquer la nature de leur relation, après l'une de mes remarques, mais autant dire que ça me rassurait, je ne lui avait pas demandé de se justifier, loin de là, mais savoir qu'ils n'entretenaient aucune relation de type amoureux, bordel, ça me soulageait mais à un point juste incroyable ! Je soupirais légèrement, contente de voir et de lire dans ces yeux qu'il était sincère et que je ne devais absolument pas être effrayée par le fait qu'il partage son temps au travail avec elle. Je préférait cependant ne pas relever, évitant ainsi de lui montrer à quel point j'étais contente de connaître le fin mot de l'histoire, et le laissais continuer. Je portais mon café à mes lèvres à nouveau, buvant un peu. Et enfin, je posais mes questions avec un pincement au cœur. Si il m'anonçait qu'il avait quelqu'un en vue, ou qu'il était en couple, il allait falloir que je trouve une excuse pour quitter son bureau en quatrième vitesse, sinon je serai capable de fondre en larmes, et ce n'était pas la solution. Je ne voulais pas qu'l me prenne en pitié.

Si on m'avait dit ce qu'il m'apprêtait à me dire, et surtout si je n'étais pas assise, je pense que j'aurai fini les fesses par terre. La seule femme qu'il avait eu en un an ça avait été moi ? Etait-ce une blague ? Sinon elle était de mauvais goût, je fronçais légèrement les sourcils, mais il semblait sérieux, et surtout sincère au possible. Kay avait, comment dire changé... Avant de me rencontrer, il m'avait avoué avoir surtout profité de son charme et surtout du fait qu'il était canon pour profiter de la vie et changer de fille aussi rapidement que possible, pour qu'elles ne s'attachent pas. Et après, j'étais débarquée dans sa vie, sa première histoire sérieuse, alors qu'il avait également été la mienne. On connaissait le passé de chacun, il savait à propos de l'accident, à propos de ma toxicomanie avant de le rencontrer, et je connaissais chacun des recoins de son histoire. De toute façon le fait d'être complètement sincère avec l'autre avait fait que notre relation avait marché, et surtout, qui expliquait pourquoi un an après, on avait toujours des sentments l'un pour l'autre.

« Kay... je croyais que... Que tu avais eu d'autres femmes, que tu en aurais profité pour reprendre ta vie là ou tu l'avais laissée avant qu'on ne se rencontre. Mais saches, que tu as été le seul dans ma vie, depuis deux ans, depuis le jour ou tu m'as embrassé dans ce bar, et que tu m'as dit que je serai à toi... »

Lui confiais-je en souriant avant de finir mon café. Au moins, on n'avait pas réussi à passer outre notre relation, et surtout outre nos sentiments, et ce malgré un an de séparation. Même si j'étais perdue, j'arrivais à comprendre pourquoi il était débarqué chez moi il y a quelques jours en arrière. J'écoutais la suite de ses réponses à mes questions, soutenant toujours son regard pour l'aider à prendre son courage à deux mains, après tout c'était lui qui m'avait proposé ce petit jeu, me connaissant il savait parfaitement quelle genre de question j'étais prête à lui poser. Même si ça impliquait jouer avec le feu, au sens littéral du terme bien sûr. Mais quand il me dit qu'il avait une femme dans sa vie, une qui l'attirait, mon sourire se fana. Mon dieu, c'est bon, tout était perdu, je sentis les larmes me monter aux yeux, alors c'était pour ça qu'il avait décidé de m'éviter, c'était pour ça qu'il ne voulait pas qu'on tente à nouveau quelques chose ensemble. Mais alors que je m'appretais à me lever, avant de trouver une excuse pour partir, il continua sa phrase. Mon dieu, mais c'est moi dont il parle ! Un sourire illumina de nouveau mes traits, et je prenais une grande inspiration pour ravaler les larmes qui avaient failli faire son apparition sur mes joues. Je me passais une main dans les cheveux, souriant toujours, moon cœur faisant des étincelles dans tout mon être, jusqu'aux tréfonds de mon âme.

« Kay... Si tu savais ce que tu as pu me faire peur. Evites de jouer avec mes nerfs, j'ai frôlé la crise cardiaque. Quand à toi, tu es mon premier amour, et toujours le seul. » Lui confiai-je avant de le laissser continuer de répondre aux questions posées. Subitement, il se leva, prenant une cigarette dans son paquet pour aller fumer à la fenêtre, quant à moi je restais dans mon siège, craignant que si je ne bougeais, il finirait pas ne pas me dire ce qu'il ressentait... Alors c'était ça, il avait eu peur que je le quitte, que je parte avec notre fils sans laisser d'adresse.

Sans attendre, je me levais à mon tour, prenant une cigarette dans le paquet qu'il avais laissé sur son bureau avec le briquet, et l'allumais, avant de me mettre dans son dos, enroulant un bras autour de sa taille, posant ma tête contre son épaule, je lui déposais un baiser dans le cou. «  Kay... je ne pourrais jamais te quitter, j'ai... » Je marquais une pose, tirant sur la cigarette, et recrachant la fumée en tournant la tête. «  J'ai beaucoup trop de sentiments pour toi pour refaire la même erreur. » Je marquais une nouvelle pause, fumant à nouveau, avant de me serrer un peu plus contre lui. « Fais moi confiance Kayden, je t'en supplie. Fais moi confiance, je ne supporterai pas de te voir loin de moi à nouveau... je... » Comment dire ça, je prenais une nouvelle boufée sur ma cigarette, passant mon bras libre à travers la fenêtre pour éteindre ma cigarette, et la posait sur le rebord de celle ci pour la jeter plus tard. « Je t'aime trop pour ça... » Murmurais-je presque à mi voix, la tête nichée au creux de son cou, prête à me faire jeter à tout moment.



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   Lun 19 Mai - 19:25



I'm in love while he pretends. First love is hard enough


    Kayden avala difficilement sa salive quand la jeune lui confia qu'elle avait pensé qu'il aurait eu d'autres femmes. Le jeune homme la regarda et fit un signe négatif de la tête. Même si le jeune homme aurait souhaité avoir de nombreuses aventures cela lui avait été impossibles. Apparemment il parvenait à percevoir ce que ressentaient les diverses jeunes femmes. Elles ne recherchaient pas uniquement une histoire d'une nuit il y avait toujours un certain espoir. Celui qu'elles parviennent à rencontrer enfin l'amour. Cela Kayden ne pouvait leur offrir c'était devenu bien trop difficile pour lui d'aimer à nouveau. C'est comme s'il était devenu l'ennemi de l'amour ou plutôt qu'il avait tourné le dos à son seul et véritable amour. À moins que ça ne soit ce dernier qui le fuyait ?

    Un sourire épanoui apparut sur les lèvres du jeune homme quand la jeune confirma ses sentiments envers lui. Le jeune homme avait eu peur qu'elle ne soit plus vraiment en accord avec ce qu'elle avait dit pendant leur nuit où ils s'étaient unis. Après toute l'émotion de ses retrouvailles avaient sans doute favorisé ces mots. Mais, le jeune homme était assez heureux qu'elle soit elle-même en accord avec ses sentiments. Cela rassurait le jeune homme de savoir qu'il pouvait compter pour la jeune femme. Cela le rassurait assez le jeune homme avait chassé la crainte qu'elle puisse ne plus l'aimer.

    Puis la révélation la plus cruelle arriva. Kayden n'était pas fier de cela mais, il ne pouvait pas mentir à la jeune femme. Après tout il ne pouvait plus lui cacher qu'il avait cette peur en lui qui le hantait. Kayden continua de consommer sa cigarette quand elle sentit deux bras l'enlacer. Cela lui serra doucement le cœur. Le jeune homme ne pouvait la repousser et encore revenir en arrière. Il se doutait que cela ne devait pas être facile pour la jeune femme. Sky' l'implora de lui faire confiance mais, le jeune ne put en dire davantage. Il se contenta de jeter sa cigarette et de se retourner pour la prendre dans ses bras. Il déposa un baiser sur sa tête et la caressa doucement.

    « Je vais essayer de te faire confiance. » avoua le jeune homme en continuant ses caresses.

    Ils passèrent un long moment ainsi avant que Kayden ne relève la tête de la jeune femme et ne l'embrasse. Puis Kayden se détacha doucement en souriant. Il posa son front contre le sien et continua de sourire tendrement.

    « Nous pouvons à présent dire que nous formons un couple » confia le jeune homme en souriant et riant en même temps.

    Kayden n'osa avouer que cela lui avait manqué d'être en couple avec la jeune femme. Il se contenta de sourire tendrement et de la regarder. Le jeune homme déposa un nouveau baiser puis serra la jeune femme contre lui. Le jeune homme proposa à la jeune femme de quitter son lieu de travail et de rentrer à la maison. Kayden vérifia que tout était éteint avant de quitter le bureau en compagnie de la jeune femme. Kayden proposa à Sky' qu'il rentre ensemble dans sa voiture. Le lendemain il demanderait à stagiaire de le prendre pour l’emmener au travail. Le voyage se déroula très vite et les deux jeunes arrivèrent à la villa.

    « J'espère que ta sœur ne sera pas contre l'idée que nous formons à présent un couple » avoua le jeune homme en souriant.

    Puis une fois à l'étage Kayden regarda la jeune femme et lui saisit à nouveau la main en entrelaçant leurs doigts. Il ne savait pas vraiment s'ils allaient partager à nouveau une chambre ou s'ils devaient continuer à garder leur distance.

    « Tu veux qu'on passe la nuit ensemble ? » Demanda le jeune homme en se rapprochant de la jeune femme avec un air charmeur.

    Kayden ferait sans doute à nouveau irruption dans la chambre de la jeune femme car, il devait lui offrir un élément important. Normalement il aurait dû le faire une année auparavant mais, les circonstances l'avaient conduit au silence. À présent il était libre d'agir comme il le souhaitait puisqu'ils étaient de nouveau un couple. Kayden voulait lui offrir la preuve qu'ils avaient un avenir ensemble. Bien que le jeune homme soit toujours une certaine blessure envers la confiance qu'il porte à la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MY LIFE
LET ME SHINE

MessageSujet: Re: I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm in love while he pretends. First love is hard enough. Ft. Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peace and Love Festival 26 au 30 juin Borlange Suede
» All My Love OST Part.1
» Release de My DNA Says I Love You - Film
» Love is War [AlexDark]
» Love Live! School Idol Project

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD ! MAY IT BE SYDNEYSIDERS ::  :: Central Business District-