.
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mar 13 Mai - 17:28



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Kayden était resté silencieux pendant une année entière. Il n'avait plus croisé son premier amour depuis tout ce temps ou du moins il avait tenté de multiples actions pour ne pas la croiser. Cela allait des actions quotidiennes comme quand il demandait à sa secrétaire d'aller lui chercher son café ou son déjeuner pour éviter de croiser la jeune femme ou bien fuyant dès qu'il apercevait une chevelure blonde. D'ailleurs le jeune homme ne supportait plus la compagnie des jeunes femmes aux cheveux blonds. Mais que faisait-il alors là ? Kayden était planté devant la nouvelle demeure de son ancienne compagne. Sa respiration s’accélérait et son cœur se mit à battre rapidement. Il poussa un juron en se souvenant des paroles de sa stagiaire. Cette dernière avait tenté de connaître le passé de son supérieur. Bien sûr cela avait mis Kayden dans une colère noire et il lui avait alors, offert une scène d'intimidation en la priant de ne plus reparler de ça. Sa chère stagiaire était très intelligente il devait le reconnaître à moins qu'elle n'avait découvert la corde sensible du jeune homme. Kayden avait été touché par ses paroles et il souhaitait mettre les choses au clair avec Skylar. Kayden souhaitait lui parler pour se libérer. Le jeune homme voulait lui révéler ses sentiments et lui demander des explications. Bien sûr il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui saute dans les bras mais, il savait qu'elle ferait sans doute preuve de sincérité après tout elle lui devait bien cela. Le jeune homme pensait qu'il pourrait sans doute poursuivre sa vie après cette ultime confrontation. Quelles que soient les paroles de la jeune femme Kayden serait libéré à tout jamais de son passé. Le jeune homme prit son courage en main et sonna. Il n'attendit que quelques minutes avant que la porte ne s'ouvre. Il aborda un faible sourire qui fana à la découverte de sa bien-aimée avec dans les bras un jeune nourrisson. Le cœur de Kayden se brisa devant cette image qu'il avait imaginée autrefois.

    « Hum... Salut ! Je...je voulais te voir car... » Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux ne sachant pas vraiment comment formuler son vœux puis il dit en regardant l'enfant « C'était ça alors ? C'est à cause de lui que tu as souhaité mettre fin à notre relation ? » demanda le jeune homme sur un ton neutre.

    Kayden n'avait pas pu contenir ses paroles. Après toute cette hypothèse était assez sérieuse et crédible aux yeux du jeune homme. La jeune femme avait peut-être eu une aventure ou un réel amour avec un autre homme et elle était tombée enceinte. Tout devenait alors, claire dans sa tête. Sky' avait souhaité le protégé de ce terrible secret et trahison. Kayden la regarda et percevait une lueur indescriptible dans son regard. C'est comme si elle lui demandait silencieusement qu'il lui avoue la raison de sa venue.

    « Je voulais te dire que tu me manques Sky'. Je n'ai pas cessé de penser à toi et j'ai imaginé que tu avais quitté l'Australie. » Affirma le jeune homme avant de terminer par une cruelle conclusion « Je n'aurais pas dû venir je suis désolé. Tu as...recommencé à vivre. » finit-il par déclarer en abordant un regard rempli de nostalgie et de tristesse.

    Kayden se jura de faire vivre un enfer à sa stagiaire qui inconsciemment l'avait poussé à retourner vers Sky'. Le jeune homme se maudit intérieurement il n'aurait jamais dû retrouver Sky' après tout elle avait recommencé à vivre avec un homme bien sans aucun doute. Et en plus de cela elle avait trouvé une famille. Kayden consta également qu'il n'avait sans doute plus sa place aux côtés de son premier amour. Mais, il ne pouvait pas nier que la revoir ne fût pas un réel plaisir même dans de telles circonstances. Sky' avait bouleversé sa vie mais, également ses sentiments jamais il n'avait éprouvé autant d'amour envers une personne et jamais il ne pourrait aimer à nouveau de cette manière.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mar 13 Mai - 19:16



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Je suis en train de péparer le biberon de mon fils, Hunter, 3 mois, qui me regarde de ces grands yeux bleus, et qui commence à pleurer... Je déteste entendre ses pleurs. On ne croirait pas comme ça mais depuis qu'il est entré dans ma vie, je me révèle être une vraie mère poule. Et puis bon, quoique j'en dise, c'est un mini Kayden, mon hunter. Il tient les yeux bleus de son père, il a la même tache de naissance sur l'omoplate droite... Même si mon fils n'était absolument pas prévu, avec son père, il est la meilleure chose qui me soit arrivée, et surtout qui m'a permis un tant soit peu de ne pas trop me focaliser sur l'accident de voiture que j'ai eu avec ma meilleur ami quand j'avais 18 ans... Ce que je regrette ? D'avoir paniqué, et d'avoir quitté l'homme de ma vie il y a un ans... Oh, je m'en mords les doigts, mais j'avais juste eu peur de sa réaction, peur qu'il ne croit que je lui mettais la corde au cou en tombant enceinte... Il aurait fini par me quitter, et je ne le voulais pas, je ne voulais pas qu'il détruise la merveilleuse histoire qu'on avait eu ensemble pendant un an. Encore aujourd'hui, je pense à Kay, comment ça pourrait être l'inverse après tout ? Depuis, ma vie amoureuse c'est le nevada, sans Las Vegas sur ssoon passage, un vrai désert, il y a pourtant ce voisin qui me tourne autour, ou encore mon co-acteur avec qui je partage l'affiche de ma série, mais aucun n'est Kayden, et c'est surtout là que ça cloche... Le point positif en plus de mon fils dans toute cette histoire ? Je suis désormais complètement sevrée ! Plus de blanche, plus de conneries, uniquement quelques verres avec des amis, Jenna et Hailey... Enfin, mon biberon est prêt, je m'en saisis, vérifiant la température du lait, avant de le donner à mon fils. Mais la sonette retentit dans la maison, je décide de l'ignorer, mais bordel, la personne derrière la porte réitère le coup. Je pose le biberon sur le plaan de travail de la cuisine, gardant Hunter dans mes bras et m'apprête à acceuillir en râlant celui qui s'est acharné sur la sonnette. La porte s'ouvre, et soudain, je me retrouve nez à nez avec Kay... Mon cœur loupe un battement, et je me retrouve complètement perdue.

    «  Kayden... »Je murmure. C'est tout ce que je parviens à sortir pour le moment... Trop surprise pour ajouter quoi que ce soit.

    « Hum... Salut ! Je...je voulais te voir car... » Bon dieu, pourquoi est ce qu'il doit me faire cet effet ? Les sentiments, tout simplement... Son regard se pose sur son fils qui se trouve à l'instant même dans mes bras. « C'était ça alors ? C'est à cause de lui que tu as souhaité mettre fin à notre relation ? »

    La, il me prends de court... Mon regard se pose un instant sur Hunter. Il a tout compris, mais surement de travers. Et il est certain que je ne vais pas lui dire qu'il s'agit de son fils sur le palier de la villa... Ma voix tremble légèrement, je le sis, je le sens. « En quelques sortes... Je te présente Hunter, il a trois mois... »

    Je suis perdue, complètement paumée, et autant dire que le voir là, devant ma porte... Ca me fait ressortir tout un flot de sentiments... C'est pas bon tout ça... Mais il était prêt à me dire pourquoi il était venu jusqu'ici, pourquoi il avait décidé de réapparaître dans ma vie après un an. Je soutiens son regard, ce même regard dans lequel j'ai pu me perdre des heures durant par le passé. C'est limite si il ne parviendrait pas à me faire baisser les armes. Non, ce n'est pas le moment...

    « Je voulais te dire que tu me manques Sky'. Je n'ai pas cessé de penser à toi et j'ai imaginé que tu avais quitté l'Australie. Je n'aurais pas dû venir je suis désolé. Tu as...recommencé à vivre. »

    Là, j'avoue que ça fait mal, mal de me dire que je lui ai manqué, mal qu'il croit que j'ai pu refaire ma vie avec quelqu'un d'autre après ce que nous avons vécus tous les deux... Non, jamais plus je ne pourrai aimer quelqu'un comme je l'ai aimé luui, parce que lui, ça a été mon coup de cœur, mon âme soeur. Inconciemment, je berce notre fils contre moi, je prends une grande inspiration, avant de me lancer : «  Kay... Toi aussi tu me manques, mais c'est... Compliqué. Et... Ne crois pas que j'ai refait ma vie, Hunter est le seul homme de ma vie actuellement. »

    J'ai trouvé la manière de dire que je ne suis acutellement pas en couple, mais il s'apprête à repartir, et même si tout serait plus simple si c'était le cas, je ne peux pas le laisser tourner les talons. Il en est hors de questions ! Je ne supporte pas de le voir dans cet état parce qu'il croit que j'ai refait ma vie, non, il faut qu'on discute... Doucement, je pousse la porte de la villa, l'invitant à me suivre d'un mouvement de tête.

    « Allez, entre... Je t'offre un verre. Je ne vais pas te laisser repartir alors que tu as traversé tout Sydney. Il faut qu'on discute toi et moi... »



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mar 13 Mai - 19:58



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Kayden fut surpris quand la jeune femme lui présenta son fils. Il ne savait s'il devait sourire devant le joli minois du jeune enfant ou pleurer en lui demandant comment elle avait pu avoir un enfant d'un autre homme . Jaloux ? Pire que cela, le sentiment qui le dévorait en ce moment était beaucoup plus destructeur qu'une simple jalousie. Le jeune homme voulut s'échapper rapidement la peur de croiser l'homme qui partageait la vie de son premier amour était sans doute trop grand pour prendre le risque de le croiser. De plus sa chère âme sœur n'avait pas démenti que cet enfant n'était pas la raison de leur rupture. Kayden ne cesser d'être perdu par les propos de la jeune femme. Il ignorait comment il devait se comporter devant cette nouvelle vie qu'elle avait. L'âge du jeune nourrisson lui confirma que Sky avait bien eu un rapport avec un autre homme pendant leur propre relation. Comment avait elle put ? Ne serait-ce qu'après ce que Kayden lui avait offert ? Ce qui lui avait promis ? Les jambes du jeune homme commencèrent à reculer instinctivement. Sky' n'était sans doute plus la personne qu'il avait aimée par le passé. Cependant son corps se figea quand elle prononça son surnom. Cela fit replonger le jeune homme deux années auparavant. Le lendemain de leur nuit il ne l'avait pas repoussé bien au contraire. La jeune femme s'amusait à l'appelait uniquement par son surnom trouvant à la fois son prénom beau mais, compliqué à la fois. Son souffla se coupa à nouveau quand elle lui avoua que le jeune homme lui manquait. Kayden planta son regard dans celui de la jeune femme en essayant de chercher une réponse à toute cette mascarade. Elle tenait encore lui mais, avait eu un enfant avec un autre . La jeune femme poursuivit ses explications en affirmant qu'elle n'avait pas refait sa vie bien au contraire. Cela soulagea le jeune journalisme dans un premier temps. Au moins il ne croiserait pas un autre homme et il n'aurait pas à lui infliger son poing dans son joli visage. Après tout Kayden avait retenu une certaine rancœur envers les événements qui s'étaient produit il y a un an de cela. Puis il se rendit compte que la jeune femme était à présent seule. Kayden supposa que l'homme qui lui avait offert cet enfant était sans doute parti comme un lâche. Un sentiment s'épanouit en lui le soulagement laissa place à une certaine colère envers cet homme qui avait à la fois brisé sa relation avec Sky' mais, qui l'avait par la suite abandonné.

    « Sky' qu'est-ce qui t'es arrivé bordel !? » demanda le jeune homme en passant sa main dans les cheveux.

    Il ignorait s'il devait partir et s'énerver contre sa stagiaire qui l'avait influencé à venir voir son premier amour ou rester et tenter de comprendre la situation.La jeune blonde l'invita en lui affirmant qu'il devait parler tous les deux. Kayden voulut protester en disant qu'il n'avait plus rien à lui dire. Après tout elle l'avait brisé un an plus tôt et en plus elle avait un enfant d'un autre homme. Se moquait elle de lui ? De ses sentiments ? À quoi jouait elle vraiment ?

    « Sky' je ne crois pas que ça soit une bonne idée. » lança-til en reculant mais, la jeune femme était déjà entrée laissant la porte ouverte. « Elle est toujours aussi têtue ! » râla le jeune homme en entrant et en prenant soin de fermer doucement la porte.

    Kayden s'avança dans la grande et magnifique villa. Il prit soin d'observer chacune des décorations de cet intérieur. Dans l'espoir d'avoir un indice ou un signe sur ce mystérieux homme qui lui avait volé son amour mais, qui avait également abandonné la jeune femme avec son propre fils. Kayden suivit la jeune femme et prit place dans le salon. Le jeune homme ne prit pas la peine de préciser la boisson la jeune femme savait parfaitement ce qu'il aimerait boire. Kayden prit une gorgée et reposa le verre en regardant à nouveau la jeune femme et son bébé.

    « De quoi voulais-tu qu'on parle ? » demanda-t-il assez froidement « Je crois que nous, nous sommes tout dit non ? » Attaqua le jeune homme en plantant son regard dans celui de la jeune femme. « Tu as couché avec un autre alors, qu'on était ensemble et maintenant tu as eu son enfant ! » Conclue le futur trentenaire en reprenant une gorgée de sa boisson.

    Kayden avait laissé couler ses sentiments et le mépris qu'il avait accumulé envers le départ de la jeune femme. Il ne pouvait pas se montrer faible devant elle, pas après ce qu'il avait vue. Cette magnifique femme qui avait été sienne et qui portait dans ses bras avec une certaine fierté l'enfant d'un autre. Son cœur était brisé une nouvelle fois et cela ne pourrait sans doute plus se réparer avec le futur. Pourtant malgré cette colère il demanda avec plus d'assurance et de calme.

    « Le père de ce petit... où est il ? » Osa demander le jeune homme en observant le jeune nourrisson.

    Kayden devait reconnaître un regard bleu assez profond. Il faut avouer que Sky avait toujours eu un grand faible pour les yeux assez clair. Kayden lui avait un jour affirmait qu'il reflétait l'âme de la personne qui les possédait et que ces personnes ne pouvait trahir sans que cela ne se perçoive. Qu'est ce qu'il n'aurait pas inventé comme histoire pour la garder auprès de lui. Aujourd'hui tout était différent son amour avait trouvé un autre homme pour la combler. Kayden avait l'impression d'être dans une mauvaise comédie romantique. Le genre de film dont on ne cesse de se moquait du personnage secondaire qui tente de séduire la belle. Et il faut l'avouer dans cette histoire Kayden avait l'impression d'incarner le personnage de l'ex qui fait son grand retour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 10:07



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Revoir Kayden me chamboulait, il faut avouer que j'avais très mal vécue notre séparation. Imaginez un peu ce que ça avait donné avec les hormones ! Ouais, autant dire que je n'étais pas belle à voir... J'avais tout mis entre parenthèses, ma carrière –le personnage principal que j'incarnai dans la série avait choisi de faire 6 mois de break pour parcourir le monde- , je sortais uniquement avec mes amis et ma familles, sans toucher une seule goutte d'alcool ou ramener quelqu'un à la maison. Un miracle. De toute manière, depuis que Kay et moi c'était fini, autant dire que je n'avais pas eu la moindre envie de m'investir dans une nouvelle relation. Pourquoi ? Parce que j'avais toujours des sentiments pour lui... Je ne regrette pas le choix que j'ai fait, parce que dans l'histoire j'ai eu mon fils, et jamais je ne pourrais regretter le fait de l'avoir gardé. La seule chose pour laquelle je pouvais m'en vouloir, c'était d'avoir quitté Kayden,mais on ne va pas remuer le couteau dans la plaie. Ce qui est fait est fait, on ne peut pas retourner en arrière... Je n'ai pas de Doloréan, encore moins de tardis. Bref... Tout cela pour dire que le voir devant moi me replonge dans un passé qui s'avère encore beaucoup trop présent dans mon esprit et dans mon cœur. J'avais essayé d'avancer sans lui, même si les appels qu'il me passait au début – et que je refusais- et les messages qu'il laissait sur mon répondeur ne m’avait pas vraiment aidé à tourner complètement la page. C'était juste impossible.

    «  Si tu entres, tu en sauras un peu plus... »

    Je ne lui laissait pas le choix de rentrer, malgré ses protestations, après tout j'avais toujours été têtue, et il me connaissait parfaitement, il savait que je ne lâcherai pas l'affaire, et que j'étais capable de lui courir après si il comptais s'en aller. Une discussion, c'est tout ce dont nous avions besoin tout les deux, pour parvenir à avancer dans un sens ou dans l'autre. Après tout, qu'avais-je à perdre ? Mon fils était là, c'était fini avec Kay depuis bientôt un an, mon cœur était déjà en miettes, alors un peu plus, un peu moins... Gardant mon bébé dans les bras, je servais un verre de whisky coca à Kay, me servant le même, posant les deux verres sur la table basse du salon. Je n'avais pas besoin de lui demander, je le connaissais aussi bien que moi même. Cet homme qui à présent, se trouvait dans mon salon, je le connaissais par cœur, encore aujourd'hui. Je me souvenais de chacune de ses attentions, chacune de ses manies, de ses expressions... Et bordel, ça faisait un mal de chien. Je m'installe dans le canapé, face à lui, ayant récupéré le biberon de mon fils, j'en profite pour lui donner, sinon on risque d'être coupés par ses pleurs.

    « Ce dont je voulais qu'on parle ? Des raisons qui m'ont poussées à partir... Je t'aimais, Kay... Si ce n'est pas ce que tu crois, tu te trompes sur toute la ligne... » Je prend une grande inspiration, il vient d'arriver mais je ne peux pas la balancer d'emblée qu'il est papa... Je n'ai pas envie de le perdre, surtout que je sais comment il risque de réagir, quoique deux solutions s'offrent à moi : si il se barre en courant et je ne le revois plus jamais, soit il m'engueule... Foutue vie... Mais ce qui me fait mal c'est surtout qu'il puisse penser que j'ai pu le tromper, non, j'en aurai été totalement incapable. Comment pouvait il croire ça ? «  Wow... Attends... Qu'on soit clairs. J'ai toujours été fidèle... Comment tu as pu en douter une seule seconde ? ».

    Le ton monte aussi de mon coté. Je voulais bien assumer le fait de l'avoir quitté, je me souviens encore de ce jour, imprimé en gros caractère dans un coin de mon cerveau. Mais lui dire que je l'avais trompé alors que ce n'était pas le cas ? Non, c'était au dessus de mes forces. Je suis prête à lui dire tout ce qu'il veut entendre, sauf ça. Il faut qu'on reparte sur de bonnes bases, ou tout du moins, j'estime à présent qu'il a le droit de savoir la vérité. Si seulement il savait que le père d'Hunter c'était lui bordel. Je lui lance un nouveau regard, avant de me lever et de mettre mon fils dans son couffin, juste à coté du canapé alors qu'il vient de terminer son biberon. Je lui dépose un baiser sur le front, lui caressant délicatement la joue. Ce que je peux l'aimer mon bout de chou ! Je me rassieds en face de Kay, attrapant mon verre dont je prend une gorgée.

    « Le père... C'est une très longue histoire... Mais je ne sais pas si tu es prêt à l'entendre. »

    Moi, je serai prête à lui annoncer la nouvelle, quoique je suis morte de trouille pour tout vous avouer. Parce quoi que je puisse dire à mes amis quand ils me demandent à propos de Kay, ou même à Jenna, la réponse typique du «  Oh tu sais, c'est du passé, ça va, ne te fais pas de soucis pour moi... », et bien, en réalité, c'était toujours une blessure à vif... Après tout, il avait peut être raison, peut être que cette discussion n'était pas une bonne idée... Peut être que je n'avais pas envie de le perdre à nouveau... Tout avait été trop rapide entre Kayden et moi, de notre premier baisser, à notre première nuit, jamais avant lui, je ne m'étais autant attachée à un homme. Et autant dire que de le voir là, face à moi, sans le toucher comme si nous étions de parfaits étranger, est en train de me détruire à petits feu.

    « Mais ne crois pas que j'aurai été capable de te tromper Kay... Arrêtes, pas après tout ce qu'on s'était promis... Je ne suis pas comme ça... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 10:49



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    On dit souvent que lors d'une séparation ce n'est pas la rupture qui fait le plus de mal. Non, la difficulté se trouve dans des retrouvailles inattendues ou au contraire prévues. Dans tous les cas aucun être humain n'est préparé à revoir la personne qui l'a profondément aimé après leur rupture. Kayden ne s'attendait pas à ce que les choses se déroulent de cette manière. Les deux anciens amants assis l'un en face de l'autre tout en consommant une eurs boissons favorites. Le jeune homme avait esquissé un sourire quand la jeune femme lui avait servi cette boisson. C'est comme si presque rien n'avait changé. Oui, presque rien à part ce nourrisson que la jeune mère tenait dans ses bras. Bien entendu Kay' ne pouvait blâmer ce fragile être humain. Il ne pouvait que blâmer son ancienne compagne. Le jeune homme ne ménagea pas ses mots et déversa toute la colère et la tristesse qu'il avait accumulée pendant une année. La jeune femme lui avait promis des explications et apparemment elle était prête à tout lui expliquer. Seulement Kayden n'avait pas pu s'empêcher de prendre les devants et de lui jeter ses sentiments. Le jeune homme en avait trop supporté et il fallait que toute cette colère et cette mélancolie cessent. Kayden ne pouvait plus continuer à appartenir à la jeune femme pour toujours. Il avait besoin de retrouver sa liberté et de recommencer à vivre. Seules les attentions du jeune journaliste furent de courte durée quand Sky' lui affirma qu'elle ne l'avait jamais trompé. Kayden ne put s'empêcher de rire nerveusement en passant sa main dans les cheveux.

    « Comment j'ai pu croire cela ? Attends c'est qui la mère de cet enfant !? » demanda-t-il en élevant le ton et en désignant le couffin du jeune nourrisson. « C'est bien toi qui étais tellement fier de me présenter ton fils non ? » demanda Kayden en parlant à un ton normal.

    Il se souvint que le jeune enfant venait d'être couché et qu'il devait surement tenter de trouver le sommeil.Son ancien amour aborda vaguement le sujet du père. Pourquoi ne serait-il pas près à l'entendre ? Après tout il n'avait rien avoir dans toute cette histoire ! Kayden passa nerveusement une nouvelle fois dans sa main dans ses cheveux et tenta de se calmer. Il s'enfonça un peu plus dans le canapé et soupira. La jeune mère continua d'affirmer qu'elle ne l'avait jamais trompé. Le jeune homme était complètement perdu et ne savait plus vraiment ce qui était vrai ou faux. Kayden fouilla dans la poche de son jean et en sortit une cigarette il voulut l'allumer et se rappela de la présence du jeune enfant. Il regarda le couffin puis la jeune mère.

    « Désolé, j'avais oublié... » murmura-t-il en retirant la cigarette de ces lèvres. « On devrait parler dehors tu ne crois pas ? » demanda le journaliste en se levant et en se dirigeant vers l'extérieur de la villa. Kayden siffla d'admiration quand il sortit sur la terrasse qui donnait une vue imprenable sur une grande piscine. « Décidément ces acteurs ils dépensent tout leur argent dans de belles et grandes villas. » Souffla-t-il en sortant son briquet.

    Kayden alluma sa cigarette et en tira une première bouffée. Son regard se porta vers la jeune femme . Un silence s'était imposé entre eux mais, Kayden était bien décidé à connaître le fin mot de l'histoire. Le jeune homme souffla une nouvelle bouffée de fumée avant d'observer la jeune blonde. Elle n'avait pas vraiment changé. Peut-être quelques traits plus adultes mais, elle était d'apparence toujours la même. Kayden remarque également cette lueur dans son regard. Celle qui l'avait perçue lors de leur première rencontre. Le jeune homme possédait la même, bien qu'il espérait que sa sœur et son frère ne la possèdent pas à leur tour. Cette lueur offrait un vide, un sentiment de désespoir. C'est comme si la personne se noyait et que personne ne pouvait l'aider. Le regard d'un orphelin qui ne rencontrerait plus jamais le bonheur. Kayden se mordit la lèvre inférieure et essaya de ne pas céder devant ce regard qu'elle avait autrefois perdu sans grâce à sa présence. Mais, Kay' voulait connaître la vérité et pour cela il n'hésiterait pas à user de son charme mais, également d'une certaine domination.

    « Je veux que tu me dises toute la vérité. L'entière vérité sur les raisons de ton départ, sur cet enfant, son père... Tout. » Affirma le journaliste en s'approchant de la jeune femme.

    Kayden avança et la jeune femme se recula jusqu'à être prisonnière entre le mur de sa villa et le jeune homme. Kayden prit sa cigarette entre les doigts et souffla. Il plaça ses deux mains de chaque côté du visage de la jeune femme. Il ne lui offrait aucune échappatoire et il savait qu'elle devrait se confesser sur ses agissements. Kayden soutenu son regard en ne bougeant pas, son visage se tenait à une distance assez proche mais, raisonnable de la jeune femme.

    « Tu as toujours eu besoin que je t'intimide pour m'expliquer tes problèmes Sky ». Murmura le jeune journaliste en continuant à la regarder dans les yeux.

    Kayden déposa sa cigarette entre ses lèvres et tira sur cette dernière. Il souffla la fumée en tournant sa tête pour que Sky' ne puisse la respirer. Kayden attendait des réponses sérieuses et sincères et il savait pertinemment que Sky' ne pourrait lui échapper. Il avait toujours eu l'habitude de lui faire ce genre de scène pour qu'elle lui confesse ses problèmes ou pour s'excuser.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 12:19



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Merde. Il me compliquait la tâche. En même temps je croyais quoi ? Que le jour où on se reverait qu'on allait se jeter dans les bras l'un de l'autre. Belle ironie. Surtout qu'à la base j'avais cru ne jamais recroiser mon premier -et unique- amour au cours de ma vie. Pendant ma grossesse, j'avais évité les endroits où il avait l'habitude d'aller. Comment j'aurai pu assumer si j'étais tomber sur lui alors enceinte de sept mois ? Difficilement à vrai dire ! Bref, j'avais projeté ma vie ainsi, et pourquoi ne pas retrouver Kay une fois que j'aurai le courage de tout lui avouer en bloc ? Mais ironiquement c'était lui qui m'avait retrouvé, lui qui avait de nouveau fait apparition dans ma foutue vie... Mais qu'il croit que j'avais été capable de le tromper alors qu'on était ensemble, et sur  le  point d'emmenager ensemble, non je ne pouvais pas le supporter. C'était ne pas me faire confiance, et surtoout tirer un trait sur ce qui avait pu se passer entre nous, nier le fait qu'on s'était aimé à en crever. Je pose une nouvelle fois mes yeux sur lui, il est toujours égal à lui même, l'homme dont je suis tombée follement amoureuse est devant mes yeux. Mais il ne fautt pas que je craque, il ne faut pas que je retombe dans ses filets. Tout du moins pas avant de lui avoir tout expliqué de but en blanc. Même si pour ça, j'allais devoir faire preuve d'une bonne dose de courage. De toute manière, Hunter méritait que son père connaisse son existance. Même si j'avais gâché toute possibilité de former un jour une famille tous les trois. Mais comprennez moi... J'avais toujours été une habituée des histoires sans lendemain depuis le décès de Joyce, Kay était rentré dans ma vie, la chamboulant dans tous les sens, jusqu'à ce que je ne tombe enceinte. J'ai paniqué, purement et simplement.

    «  Tu n'as pas le droit Kay... Pas le droit de me dire que tu as pu douter. Je t'aimais bordel, je me serai damnée pour toi !  J'aurai été incapable de te trahir ! Mais oui, Hunter est mon fils, il fait partie de ma vie, tu voulais quoi ? Que je te dise que je gardais le fils de Jenna ? »

    Jenna autrement dit ma sœur... Je m'énerve de plus en plus, parce que indéniablement, quand deux personnes souffrent d'une séparation le ton monte irémédiablement. Les sentiments sont trop forts, trop puissants, mais beaucoup trop meurtris pour ne pas exploser. Je me saisis de nouveau de mon verre, buvant une nouvelle gorgée, tout en essayant de me calmer, et surtout de ne pas alerter mon fils par le haussement de ton de sa mère. Si on peut éviter qu'il pleure parce que ses parents se disputent ça m'arrangerait... Quand je vois Kay sortir une cigarette, je ne peux pas m'empêcher de le fusiller du regard, mais il s'excuse aussitôt, me proposant de continuer notre conversation dehors. J'approuve d'un signe de tête, et j'attrape le Baby phone que je met dans la poche arrière de mon jean. Et hop, je me prend une réflexion sur la villa, non, je ne dépense pas tout mon argent dans ma maison, loin de là, j'avais juste besoin d'une villa dans laquelle Hunter puisse s'épanouir.

    « Ca ne t'a pas dérangé de sortir avec une actrice, il y a un an.... Une villa est toujours plus confortable pour mon fils et moi qu'un petit appart. Je veux qu'il ne manque de rien... »

    On se retrouvait sur la terrasse, sans savoir vraiment qui de nous deux parlerait de nouveau le premier. Cette situation était loin d'être rêvée, tout du moins elle  n'était pas comme je l'espérai. J'avais révé des milliers de fois de Kay, mais a chaque fois tout se passait bien, pas de prises de tête, et je ne tournais pas autour du pot. Mais là, on était dans la réalité, et il finit enfin par me demander des explications.. Je soupirais bruyamment, tentant de clamer mon coeur qui s’emballait dans sa poitrine, et le stress qui commençait à me gagner. Mais autant dire que, nerveuse au possible, c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. Je me passe la main doucement dans les cheveux, jetant un coup d'oeil vers la baie vitrée ou je peux voir le couffin... Comment est ce que je vais pourvoir lui avouer tout ça ? Je me suis foutue dans un sacré pétrin. Je relève les yeux vers lui, soutenant son regard, comment après  un an, je peux toujours être sensible à son charme ? Comment n'ai-je pas réussi à l'oublier ? Tant de questions sans réponses...

    «  Tu veux la vérité ? Très bien ! Mais je t'aurai prévenu Kay... »

    J'avais haussé la voix, parce que si il voulait la vérité j'allais lui donner. Mais contre toute attente, il se rapprocha de moi, le regard planté dans le mien, usant au mieux son foutu charme sur moi. Mais également une question de me faire cracher la pilule en quelques sortes... Je me retrouvée acculée contre le mur, ses mains de chaque coté de ma tête. Moi ? Intimidée ? Non, il me fallait plus que ça, je n'avais juste pas envie de cette proximité qui, je le savais, pourrait me faire baisser ma garde d'une minute à l'autre. Quoi qu'il en dise, il y avait toujours cette attraction entre lui et moi, celle qui m'avait toujours faire tourner la tête. Je fermais les yeux, histoire de préparer mes mots, et surtout de savoir comment lui annoncer  la nouvelle... Bordel, faites qu'il ne se barre pas en courant. Mon regard s'embue, je relève les yeux au ciel, avant de me saisir de sa cigarette, sur laquelle je tire une bouffée. On reprend les bonne habitudes n'est ce pas ? De toute manière, j'en ai besoin, si il veut que je sois capable de tout lui sortir d'une traite. Doucement, je recrache la fumée vers le bas et enfin, je me lance, la voix presque tremblotante.

    «  Saches que tu ne m'intimides pas Kay... Et ça fait beaucoup de questions... La raison pour laquelle je t'ai quitté, est simple, j'ai découvert que j'étais enceinte... » Mais avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, je pose mon index sur ses lèvres, l'invitant à écouter tout ce que j'ai à lui dire. « Laisses moi finir... J'ai paniqué, j'ai cru que tu allais me quitter, que tu m'en voudrais... Je n'étais pas prête à te voir partir, alors j'ai pris les devants. Mais il n'y a pas un jour ou tu ne m'as pas manqué... Mais Hunter est la meilleure chose qui me soit arrivée, parce que l'homme avec qui je l'ai eu  c'est le seul que j'ai aimé... C'est toi, le père, Kay... Personne d'autre... »

    La bombe est lancée, et maintenant je n'ai plus qu'a attendre les répercutions...  Il voulait connaître toute l'histoire très bien, désormais, c'est chose faite ! Je suis complètement perdue,je frisonne légèrement et j'ai les larmes au yeux. Mais je me contiens, ce n'est absolument pas le moment de craquer, pas maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 14:08



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Kayden n'était pas du genre patient et encore moins quand il s'agissait de son unique amour. Le jeune homme voulait des réponses à ses nombreuses questions. Les paroles de la jeune ne le touchèrent pas vraiment persuader que ce n'était que des mensonges. Après tout elle était partie sans lui offrir une explication valable alors, pourquoi il devrait la croire ? Bien que de vieux sentiments lui soufflèrent que Sky ne lui avait jamais menti. Elle avait toujours fait preuve de sincérité et de confiance envers lui. Seulement l'image d'elle tenant un enfant dans les bras lui avait brisé à nouveau le cœur. Kayden se retint d'affirmer qu'il aurait préféré que l'enfant soit à sa sœur et non elle. Ce nourrisson était comme le reflet de la fin de leurs relations. En donnant vie à cet être humain Sky' avait achevé son histoire avec Kayden. Le jeune homme ne voulait pas jouer le rôle de celui qui aurait brisé un couple et encore moins une famille. Même pour reconquérir son premier amour il n'en avait pas la force et ni le courage. De plus il savait que Sky' aurait sans doute souffert de cette relation cachée. Puis le reste de sa famille en aurait souffert. Les deux jeunes gens sortirent dehors et Kayden ne put s'empêcher de se montrer sarcastique. Après tout c'était l'un de ses principaux traits de caractère. Il émit un rire nerveux quand Sky' lui répliqua que cela ne l'avait pas gênée un an auparavant.

    « À cette époque tu vivais partiellement dans un petit appartement et ça ne te dérange pas non plus. » Affirma le jeune homme en laissant paraître une voix emplie de nostalgie « Mais, apparemment les choses changent ou évoluent de manière inattendue ». Ajouta sur un ton blessant le futur trentenaire en tirant sur sa cigarette.

    Kayden en ces instants se sentit plus qu'idiot d'être venue la voir. Il n'aurait jamais dû écouter sa stagiaire et rester à sa place. Mais, à présent il allait pouvoir se libérer de cette femme. Une fois cette conversation terminée Kayden pourrait tirer un trait sur son passé. Il songeait à se rendre dans un bar en compagnie de sa stagiaire pour la remercier de lui avoir permis de se libérer. Par la suite il lui demanderait sans doute de partir pour qu'elle le laisse tranquille. Cette stagiaire avait à quelques années l'âge de sa sœur et il ne pouvait pas lui offrir une relation même d'une nuit. La jeune femme le surprit quand elle lui saisit sa cigarette. Décidément elle n'avait vraiment pas changé même après tout ce temps. Le jeune homme se permit de rire quand elle lui affirma qu'il ne l'intimidait pas.

    « Ça aussi tu le disais toujours à l'époque ! » Cracha le jeune homme en la regardant dans les yeux.

    Kayden était certain que sa vie allait reprendre son cours normal. Sky' aurait pu lui confesser une explication sincère et solide rien ne serait comme avant pour lui. La jeune femme était à présent mère et même si elle disait ne pas l'avoir trompé il ne pouvait plus revenir dans sa vie. Au moins les choses seraient dites et plus rien ne pourrait être changé. Enfin, c'est ce que pensait le jeune journaliste. Kayden déchanta aussitôt quand la jeune femme lui offrit la vérité qu'il avait toujours attendue. Quand Sky' commença à dire qu'elle était enceinte le jeune homme s'énerva et souhaita répliquer qu'elle lui avait menti depuis le début. Seulement elle l’arrêta et elle avait bien agi. Après tout il aurait sans doute confié des paroles trop malheureuses et décevantes envers la jeune mère. Kayden mit quelques instants avant de réaliser et de comprendre tout ce qu'elle venait de lui avouer. Il était le père de cet enfant . Le corps du jeune homme se détendit et il en perdit la cigarette qu'il avait récupérée récemment. Kayden se recula et regarda Sky avec un regard à la fois de mépris et d'incompréhension. Le jeune homme passa une main dans ses cheveux et demanda.

    « Pourquoi tu as cru que je serais parti ? » sa voix était posée et calme. Puis Kayden émit un rire rempli de tristesse et de douleur « Comment...comment tu as pu me cacher l'existence de mon fils ? » demanda Kayden en la regardant.

    Ses yeux commencèrent à laisser apparaître des larmes. Sa respiration s'était saccadée et Kayden ne cesser de faire les cent pas et de tourner sur lui-même.Puis il se tourna vers la jeune femme en essayant de trouver du réconfort ou quelque chose à laquelle se raccrocher mais, rien. Kayden s'avança alors vers le mur et donna un coup de poing contre ce dernier. Il s'en voulait principalement à lui-même d'être aussi stupide. Kayden avait été idiot de croire que Sky' aurait pu le tromper et avoir un enfant d'un autre. Après toute la jeune femme était encore plus compliqué que cela. Sky' avait choisi de dissimuler l'existence de ce fils par peur que Kayden ne la délaisse pas. Cela fit sourire nerveusement le jeune homme apparemment aucun des deux ne se connaissaient vraiment.

    « Apparemment on ne se connaît pas du tout n'est ce pas ? » Demanda Kayden en continuant à rire nerveusement « J'ai cru que tu étais capable de me tromper et toi tu as cru que j'aurais été capable de vous abandonner ! » Finit-il par affirmer en haussant le ton « Ouais, on s'est vraiment planté dans toute cette histoire. »

    Ce fut les dernières paroles que le jeune homme prononça devant la jeune femme. Ce dernier s'empressa de quitter cette villa. Bien sûr en passant devant le couffin il ne put s'empêcher de contempler cet enfant qui était le sien. Soudain le regard de ces deux êtres se croisa et Kayden fit une promesse silencieuse. Se jurant que jamais Hunter ne connaîtrait cette sensation de se sentir seul et délaissé que sa mère et son père avait ressenti. Puis le jeune homme quitta la villa en claquant fortement la porte. Kayden avait besoin de respirer et de poser les choses Dans l'état dans lequel il se trouvait ça n'aurait servi à rien de parler.Il était 18 heures passées quand Kayden réapparut devant la villa de la mère de son enfant. Kayden soupira avant de sonner une nouvelle fois. Le jeune homme n'avait pas vraiment réfléchi à la situation actuelle il avait seulement fait quelques valises et était parti rejoindre celle qui était devenue la mère de son fils. Quand la porte s'ouvrit il offrit un grand sourire ironique à la jeune femme.

    « Bonsoir chérie ! » lui dit il en lui donnant l'un de ses sacs « Bonne nouvelle ! J'emménage ici ! » Déclara le jeune homme en souriant et entrant sans attendre la permission. Kayden déposa sa première valise au sol et regarda la jeune femme. « Tu devrais laisser la porte ouverte ! Ma stagiaire ne devrait pas tarder elle doit encore m'apporter quelques valises et affaires. » Affirma-t-il en retirant sa veste et la laissant tomber sur le canapé.

    Kayden avait attendu une année avant de retrouver la jeune femme. Pendant cette année cette dernière avait eu la chance de profiter de leur enfant et de le dissimuler à son compagnon de l'époque. À présent tout devait changer et la jeune femme n'était pas vraiment en position de négocier. Kayden avait planifié que si elle montrait des résistances il n'avait qu'à faire appel à un avocat et lui expliquer cette situation. D'ailleurs Kayden en fit part à sa nouvelle colocataire en usant d'un sourire peu joyeux.

    « Je pense que tu m'as assez privé de mon fils n'est ce pas . Alors, je viens récupérer une année entière ! » déclara-t-il à nouveau avant de s'avancer vers le couffin où se trouvait le jeune enfant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 16:08



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Non, bien sur que vivre partiellement dans son appart ne m'avait pas dérangé, loin de là, au contraire, j'en avais rêvé de ce dernier. Je m'étais plusieurs fois demandée, depuis que j'avais quitté Kayden, à quoi aurait ressemblé notre vie si je n'étais pas tombée enceinte, ou mieux encore, si j'avais réussi à lui avouer ma grossesse, et que, par miracle, il l'avait acceptée. Ouais, tout aurait pu être parfait, ils seraient jeunes parents, habiterai ensemble depuis déjà un an, et tout serait parfait. Mais ma vie sentimentale n'avait jamais été rose, tout du moins hormis l'année passée aux cotés de Kay. En même temps, la fuite était toujour la réponse que j'avais eu quand la situation m'échappait et ce depuis ce foutu accident... Je n'avais pas réussi à faire face et à lui dire la vérité, la peur du rejet, qu'il me laisse avec mon bébé sur les bras... Je n'aurai pas été capable de supporter la fuite de celui que j'avais aimé depuis le début de notre relation, encore moins enceinte. Dos contre le mur, je n'avais cependant pas eu d'autre choix que de tout lui avouer de but en blanc. Cette fois ci, je ne pouvais pas fuir, et n'avais pas eu d'autre choix que d'assumer, avec la peur au ventre de le voir diparaitre à nouveau... Mais je l'avais déjà perdu une fois, alors après tout, je n'avais plus rien à perdre. Mais le voir là, face à moi, ça me rendait malade, malade de ne pas pouvoir le toucher. Nous n'avions jamais été amis, jamais, et autant dire qu'aujourd'hui, seul notre bébé, et mes sentiments qui étaient toujours présents pouvait me donner un semblant d'espoir. Il se mit à faire les cents pas devant mi, mais cette situation me rendait flle, mais que faire ?

    «  Comprends moi Kayden... J'ai paniqué... Je... Je n'aurai pas été capable de te voir partir... J'ai eu peur... Peur que tu me quittes... Je ne l'aurai pas supporté... Je t'en supplie comprends moi... »

    Moi ? Supplier ? Ca ne me ressemblait pas, je n'étais pas du genre à supplier quelqu'un en temps normal, encore moi un homme. Mais autant dire que là, pour une fois, je laissais mon cœur parler de lui même. J'aurai du le faire avant, j'aurai du aller le voir il y a quelques mois en arrière et tout lui avouer, lui avouer que j'avais pété les plombs, lui avouer que je l'aimais toujours et qu'on pourrait essayer de se reconstruire. Mais maintenant, c'était trop tard. Il cogna son poing dans le mur. Bravo Kay, très mature comme réaction. Des larmes pointèrent sous mes cils, et je laissais mes émotions prendre le dessus. Ce que je détestais par dessus tout, moi, qui avait plutôt l'habitude de tout gérer dans ma vie, là autant dire que j'avais perdu toute emprise sur la situation qui se déroulait sous mes yeux... Je me laissais tomber contre le mur, enroulant mes bras autour de mes genoux, les yeux. Je relevais la tête vers lui, quand je l'entendis dire qu'après tout, on ne se connaissait pas aussi bien qu'on pouvait le prétendre. Je tentais de calmer ma respiration, et me lançais la voix toujours étouffée par ma respiration saccadée.

    «  Tu n'as pas le droit de dire ça Kay... Pas après ce qu'on a vécu... On se connait aussi bien l'un que l'autre, par cœur. On a juste perdu le contrôle de la situation... »

    Mais contre toute attente, Kay me planta là et moi, je m'éffondrait littéralement. Je l'entendis claquer la porte de la villa sans ménagements, sursautant légèrement. Putain, mais quelle connerie avais-je encore fait ? Je me relevais difficilement, me dirigeant vers le couffin, et pris mon fils dans les bras, le serrant contre moon cœur, alors que ma respiration était secouée par mes pleurs. Je me saisissais de mon portable, composant de tête le numéro de ma sœur, il fallait que je lui parle, il fallait qu'elle revienne plus tôt à la villa, parce qu'en cet instant, j'ai besoin d'elle plus que jamais. Kay était parti et mon cœur venait de se briser à nouveau. C'était ça que je ne voulais pas, ça que j'avais fuit, et la blessure venait de se rouvrir en grand... Au bout de trois sonneries, ma sœur finit enfin par décrocher, et mes nerfs lâchaient au même moment. Malheureusement, elle ne pouvait pas revenir, elle était retenu sur le plateau jusqu'à 23H, mais comment est ce que j'allais survivre sans elle ?

    La journée passa lentement, assez pour que je broie du noir, et que je m'endorme sur le canapé, mon fils entre les bras. Ce fut la sonnette qui me tira de mon rêve, rapidement, je jeta un coup d'oeil sur la pendule, 18H25... Les yeux rougis par les pleurs, je posais mon bébé dans son couffin, me dirigeant vers la porte et l'ouvrit, Kayden ? Mais qu'est ce qu'il foutait là ? Avec des valises ? J'avais peur de ne pas comprendre. Chérie ? Emménager ici ? Stagiaire ? C'est quoi le délire ? Je me retrouvais avec un sac entre les mains, sans vraiment comprendre ce qu'il se passait, après tout, je venais tout juste de me réveiller. Plutôt brutal comme réveil, n'est ce pas ?

    «  Chérie ? Ne joue pas à ça avec moi Kay... Attends, tu veux dire que tu emmenages ici ? Et c'est quoi cette histoire de stagiaire ? »

    Une pointe de jalousie non dissimulée pouvait se faire ressentir dans cette dernière phrase, effectivement, j'avais une peur bleue qu'il y ait la moindre histoire entre cette stagiaire et Kay... Après tout, c'est bien lui qui m'avait limite repproché d'avoir refait ma vie avant qu'il ne sache qu'il était le père d'Hunter... Mais je me radoucis aussitôt en le voyant devant le berceau de notre fils.

    « Concrètement, tu n'as perdu que trois mois... Tu veux le prendre dans tes bras ? » Je n'attendis pas sa réponse, prenant mon fils dans son couffin, et le mettant dans les bras de son père qui s'en saisit maladroitement. «  Tu as vu... Il a tes yeux... Pardonnes moi Kay... » Instinctivement, je posais ma tête sur son épaule, le regard posé sur mon fils qui gazouillait dans les bras de son père. Même si la situation était compliquée au possible, Kayden était là, et c'est tout ce qui importait...


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 16:59



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Kayden s'était fait violence pour ne pas s'énerver contre la jeune femme. Elle lui avait expliqué ses raisons entre quelques larmes et une part de lui comprenait cet agissement. Il faut avouer que Kayden ne donnait pas l'image d'un père accomplit mais, il n'aurait jamais laissé la jeune femme seule et encore moins assumé cette responsabilité toute seule. En chemin il avait imaginé toutes les étapes qu'elle avait dû traverser seule. Et en particulier l'accouchement. Avait elle était seule . Sa sœur ou sa cousine était elle présente . Beaucoup de questions apparurent dans l'esprit du jeune homme mais, il préféra attendre avant de parler à nouveau à la jeune femme de cela. C'est avec un grand sourire qu'il arriva avec ses quelques valises. Le jeune homme s'aperçut des yeux rougis de la mère de son fils. Il préféra ne pas lui infliger davantage de peine que cette situation ne lui avait offerte. Kayden roula des yeux quand la jeune femme le pria de ne pas jouer de cette manière. Le jeune homme ne lui répondit que par un clin d’œil. Kayden ne changerait jamais et encore moins parce qu'il venait d'apprendre qu'il était le père d'un petit garçon. Devant les nombreuses questions de la jeune le journaliste se retourna et répondit en souriant.

    « Tu comprends vite Sky' » lança-t-il en souriant « Oui, j'emménage ici ! Je veux passer du temps avec mon fils et me familiarisé avec les joies de la paternité ! » Affirma Kayden en conservant ce sourire provocateur.

    Kayden n'avait aucune envie de laisser son fils dans une si grande villa. Et puis c'était son fils et le jeune homme ne souhaitait pas l'abandonner. Kayden avait fait une promesse à ce petit homme, celle qu'il ne ressente jamais la même peine que Kayden ressentait. Cette recherche perpétuelle de trouver l'amour pour ne plus se sentir seule. Le jeune homme ne put s'empêcher de rire quand Sky' demanda des précisions sur cette stagiaire. Kayden aborda un sourire charmeur.

    « Ma stagiaire est vraiment fabuleuse ! Elle me considère comme son modèle ! Et en plus elle est vraiment adorable. » Se vanta de manière assez grossière le jeune journaliste. « Mais, dit moi tu ne serais pas jalouse ? » demanda le jeune homme en regardant la jeune blonde en souriant.

    Kayden avait détecté une certaine jalousie dans la voix de la mère de son enfant. Bien sûr Kayden avait retenu son rire pour que la jeune femme ne sache pas qu'il n'y avait rien entre eux. Sa stagiaire était une personne formidable mais, Kayden préféré la torturer plutôt que l'aimer. Il prenait un grand plaisir à la faire travailler tard à lui demander de réaliser de nombreuses corvées. Comme celle d'apporter le reste de ces affaires. Devant le regard de la jeune femme Kayden préféra clarifiait sa relation avec sa stagiaire avant que Sky' ne tente de l'agresser si elle la croisait.

    « J'ai une stagiaire depuis quelque temps elle m'aide dans mon travail. » expliqua le jeune journaliste avant d'ajouter « Cependant elle est très jeune, elle a le même âge que ma sœur. Et pour te dire je préfère de loin la torturer que de l'aimer ! » avoua Kayden en souriant.

    Puis le jeune homme regarda son enfant. Il ne savait pas vraiment comment il devait s'y prendre et n'osa pas le toucher dans un premier temps. Sky' s'avança et lui rendit ce service en le portant et lui donnant. Kayden fit un faible sourire quand elle lui répliqua que ça ne faisait que trois mois. Kayden la regarda et lui affirma avec une grande sérénité.

    « Tu oublies que je n'étais pas là pendant la grossesse et que je n'ai pas assistée à l'accouchement. » Précisa le jeune homme. Sa voix ne portait aucune rancœur il voulait seulement prouver à Sky' qu'il avait perdu trop de temps loin de son fils.

    Kayden se perdit en contemplant son enfant. Le jeune père avait encore besoin d'un certain avant d'accepter tout ce qui venait de lui arriver. Il avait alors, prit la décision de vivre avec cette famille ou du moins cette partie de sa vie. Le jeune homme n'avait pas l'attention de fuir et encore moins d'être à nouveau séparé de son passé qui devenait son présent. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire devant le visage de son enfant. Les paroles de Sky' lui firent agiter son cœur et le fait qu'elle posa sa tête contre son épaule n'arrangeait pas la situation. Cependant Kayden ne la repoussa pas. Après tout elle avait sans doute assez souffert pour le moment. Seulement elle ne pouvait pas encore espérer que tout s'arrange aussi facilement.

    « Oui...c'est bien mes yeux en effet » dit-il dans un murmure avec un sourire en coin.

    Sa gorge se serra quand la jeune femme lui demanda son pardon. Kayden ne pouvait nier qu'il ait toujours des sentiments envers elle mais, il était encore trop tôt pour lui pardonner son comportement. Kayden parvient à tenir son fils dans un de ses bras et à libérer une de ses mains. Il porta alors, sa main libre sur la chevelure de la jeune femme qu'il caressa doucement.

    « Je ne peux pas Sky'...du moins par pour le moment. » confia le jeune journaliste.

    Kayden avait besoin de temps pour réfléchir calmement à cette situation compliquée. Il ne devait pas exclure le fait que la jeune femme avait certainement dû souffrir également. Maintenant ils étaient réunis soit le même toit et espérait que la situation redeviendrait plus agréable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Mer 14 Mai - 20:41



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Revoir Kay m'avait littéralement chamboulée. Autant dire qu'il était la dernière personne que je m'attendais à voir chez moi. C'était trop tôt. Trop soudain pour ne pas que ça me touche à un point incommensurable. Mais alors qu'il débarque chez moi en prétextant s'installer, heu, comment dire ? Je pense sincèrement que ce n'est pas une bonne idée ! Lui, à la base, qui ne voulait même pas entrer chez moi ! Pour boire un verre j'entend bien ! Mais avais-je vraiment mon mot à dire ? Et surtout comment allais-je pouvoir expliquer à ma sœur -avec qui je partageais la villa- que désormais, on aurait mon ex et le père de  mon enfant comme colocataire ? J'allais devoir gérer ça dès qu'elle rentrerait... Sinon, elle serait capable d'appeler les flics si elle voyait Kay dans notre cuisine au beau milieu de la nuit. Au mieux, elle serait capable de l'assommer avant de le reconnaître. Quoique elle serait capable de l'assommer tout court. Il faut dire que ma sœur avait toujours voulu que j'ailles voir Kay, pas pour que je me remette avec lui, mais surtout pour que je remette tout au clair. Parce que selon elle, il n'avait pas su me mettre assez en confiance pour que je n'ai aucune crainte à lui avouer ma grossesse. Cette cohabitation allait être Rock'n'roll, je le sens. Moi je savais que ce n'était pas un manque de confiance en lui que j'avais, mais surtout un énorme manque de confiance en moi, pour tout vous avouer. Mes bras se croisèrent sur ma poitrine, laissant ses bagages dans l'entrée, visiblement, je n'avais pas le choix, et Kay et moi allions habiter sous le même toit.

    «  J'imagine que je n'ai pas le choix... Mais tu sais, tu peux voir Hunter quand tu veux... »

    Et maintenant qu'allait il se passer ? J'imaginais déjà les tonnes de papier que j'allais devoir faire pour faire reconnaître Kay comme père officiel de mon fils. Quoique ne mettons pas la charrue avant les bœufs, nous n'en étions pas encore là. Je ne savais même pas si il voulait le reconnaître, déjà il voulait faire partie de la vie de mon bébé, c'était déjà un grand pas en avant. Et quoi que j'en dise, Hunter aurait son père à ses cotés en grandissant, et c'est tout ce que je voulais pour mon fils. Son bonheur, et surtout qu'il puisse connaître la chaleur d'une famille. Quoi que en tant que famille... On en était pas vraiment une, tout du moins pas pour l'instant, et compte tenu de la situation, ça ne le serait pas du tout. Hunter aurait ses deux parents oui, mais un jour il aurait aussi deux maisons, et surtout une  belle mère, rien que cette pensée me faisait froid dans le dos. Après tout, je ne devais blâmer que moi, c'était de ma faute si tout était fini entre Kay et moi... Et même si il avait une relation avec sa « fabuleuse » stagiaire, c'était bien pour lui... Le pensais-je ? Non pas du tout ! Il n'avait pas intérêt à ramener cette fille chez moi sinon je risque d'être fortement désagréable.

    « Jalouse ? Moi ? Mais si elle est adorable, et fabuleuse... Ecoutes, c'est bien pour toi ! » lançais-je en haussant les épaules, comme si je m'en foutait, alors que mon regard venait surement de me trahir...

    Ok, la j'avoue que ca parrait particulièrement ironique, et surtout crevant de jalousie, mais je ne lui dirait pas, je tiens encore à ma fierté, la seule véritable chose qu'il me reste, et j'aurai surtout peur de me prendre une veste... Ce dont je n'ai absolument pas envie... Et dire que c'était lui qui m'accusait avoir refait ma vie. La blague ! Mais contrairement à ce à quoi je m'attendais, il finit par eclaircir la situation tout fier de lui..Haha, ca l'amusait n'est ce pas ? Encore une fois je venais de me ridiculiser en lui montrant que je pouvais être encore jalouse de ses conquêtes. En même temps, sur ce terrain là, on se comprend bien, niveau jalousie, il excèlle lui aussi en la matière. Je lui passe à coté, lui donnant une légère tape sur l'épaule, plus pour détendre l'ambiance beaucoup trop pesante pour moi, sinon je sens que

    «  Ah, ah... Très drôle Kay... Et moi, je préfère de loin que tu la tortures... Pauvre fille... »

    Voir mon bébé dans les bras de son père me fait fondre... Mais il me rappelle qu'il n'était pas la pour l'accouchement, encore moins pour la grossesse. C'est sur que même si j'avais été entourée par ma famille et mes amis, il m'avait diablement manqué. Personne ne l'avais véritablement remplacé, et personne ne prendrait sa place... Mais je ne préferai pas rétorquer, le  laissant poursuivre... J'aimais le regard qu'il posait sur son fils, j'aimais le sourire qu'il faisait en voyant son petit bout de chou de trois mois... Mais étonnement, ca me faisait un mal de chien, parce que je me rend compte que j'avais été à coté de la plaque, j'avais une irrémédiable envie de pleurer que j'avais tenté de calrmer en posant ma tête sur son épaule. Mais il m'asséna le coup de grâce en me disant qu'il n'était pas prêt à me pardonner, tout en me caressant les cheveux. Aoutch, la par contre ça faisait mal, je me décalais légèrement, me mordant la lèvre inférieur pour ne pas me mettre à pleurer et détournais le regard... Je tentais de calmer un peu mes émotions, me passant les mains sur la nuque en soupirant sans bruit et je retournais auprès des deux hommes de ma vie, m'appercevant que Hunter venait de s'endormir. Embrassant la joue de mon fils, je faisais signe à Kay de me suivre jusqu'à la chambre de mon bébé. Je le regardais déposer Hayden dans son lit, et je  m'emparais du baby phone que je venais d'allumer. Mais le voir dans la chambre de mon fils me donna une nouvelle envie de fondre en larmes... Je quittais la chambre de mon fils, me passant la main sur les yeux pour en retirer les larmes qui venait de franchir la barrière de mes cils. De nouveau dans le salon, j'en profitais pour souffler, avant de me tourner vers Kayden, le cœur battant à grands coups contre ma poitrine.

    «  Je... je ne peux pas Kay... C'est au dessus de mes forces... Je ne peux pas faire comme si on se détestait. Parce que … »

    Je me taisais, avant de me planter devant ma baie vitrée, les bras croisés sur la poitrine, le regard embuée, perdu dans le vide. Je viens surement de trop en dire...  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Jeu 15 Mai - 7:23



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Est-ce que cette situation l'amusait ? Est que Kayden prenait un grand plaisir à infliger cela à la mère de son enfant . Bien sûr que oui ! Le journaliste prenait plaisir à s'introduire dans la vie de Sky' après, tout il avait attendu ce moment depuis une année. Un an pendant lequel il n'avait cessé de ressasser ce qu'il aurait dû dire ou faire. Kayden avait bien entendu essayer de recommencer à vivre mais, il n'avait jamais trouvé assez de courage et de confiance pour se donner en entier dans une nouvelle relation. Son caractère impulsif l'avait décidé à emménager chez la jeune femme et son enfant. Kayden avait fait son petit numéro avec grande fierté. Seulement il se doutait que cette situation ne durerait pas éternellement. Devant les paroles de la jeune femme il préfère garder le silence. Kayden ne se voyait pas passer de nombreux mois en compagnie de la mère de son enfant et sans doute sa sœur qui devait également vivre dans cette même villa. Pour le moment il avait pris quelques affaires pour tenir quelques semaines peut-être moins. Le jeune homme ne fit que murmurer de vagues paroles pour approuver ce que disait la jeune femme.

    « Je n'en doute pas. » souffla-t-il en observant chacun de ses mouvements.La conversation s'orienta vers la fameuse stagiaire. Kayden ne pouvait contenir son sourire victorieux. Ainsi Sky était toujours aussi jalouse malgré leur séparation . Cela était une information précieuse pour le journaliste. Le journaliste préféra clarifiait la situation entre lui et sa stagiaire. Bien que les deux jeunes gens donnent l'impression de se détester au fond Kayden apprécier assez sa secrétaire. Elle était un peu comme sa partenaire dans son métier. Kayden ne dissimula pas son plaisir de voir la jeune femme se montrer jalouse et possessive envers lui. Cela lui réchauffait assez le cœur de voir cette scène. Le jeune homme était toujours amoureux de Sky' d'ailleurs cet amour n'avait jamais cessé. Il s'était seulement endormi pendant quelque temps et c'était réveiller dès qu'il l'avait aperçu une nouvelle fois. Kayden fit semblant d'avoir eu vraiment mal quand la jeune femme le frappa. Puis un sourire se dessina sur ses lèvres. Il prenait conscience que la complicité qu'ils avaient eue était toujours autant présente qu'auparavant. Kayden était assez content d'avoir bousculé les choses d'ailleurs il l'avait toujours Kayden savoura chaque instant qu'il partageait avec son jeune enfant. Certes il devait avouer qu'il n'avait pas loupé des événements importants mais, une partie intime de la jeune femme lui avait échappé et cela lui donnait un arrière-goût en repensant aux épreuves qu'elle avait dû traverser. Le jeune homme n'avait pas l'attention de se montrer cruel envers Sky'. Il lui avait apporté un geste d'affection pour lui montrer qu'il ne la repoussait pas mais, il ne pouvait lui mentir. Cela lui était impossible d'affirmer qu'il allait oublier qu'elle lui avait caché l'existence de son fils. Kayden remarqua le malaise qui avait saisi la jeune femme. Sans doute l'émotion de voir le père de son enfant tenir ce dernier dans ses bras. Kayden suivit la jeune femme dans la chambre de l'enfant. Il prit la précaution de regarder chaque détail de cette grande villa. Il remarqua une chambre puis deux autres. Kayden pensa qu'il s'installerait dans une chambre encore libre pour ne pas déranger les jeunes femmes. Le jeune homme remarqua un nouveau malaise de la part de son premier amour. Cela lui fit un pincement au cœur peut-être que sa venue n'était sans doute pas la bienvenue. Il descendit les marches et s'avança vers ses valises mais, il fut rapidement coupé dans son élan quand la jeune femme lui adressa la parole avec des yeux contenant des larmes. Kayden resta un moment figé devant ce douloureux spectacle puis il baissa les armes et s'avança vers la jeune femme. Sans aucune hésitation il la prit dans ses bras et l'enlaça en la serrant de manière à ce qu'elle se sente protégée et en confiance. Kayden contenant un soupire de bien-être quand il sentit le corps de la jeune femme contre le sien. Il avait attendu ce moment depuis une année mais, cela ressemblait à une éternité. Kayden savait qu'ils en avaient tous les deux besoins.

    « Je sais...n'en dit pas plus. » souffla le jeune homme.
    Kayden ne voulait pas que la jeune femme se force à lui avouer ses sentiments. Ce n'était pas le moment ni le lieu pour parler de leurs sentiments mutuels. Il caressa doucement les cheveux de la jeune femme avant de lui parler avec une certaine douceur « Je ne te déteste pas Sky' bien au contraire ! » Affirma le journaliste avec une grande sincérité. « Mais, ne me demande pas de te pardonner aussi facilement. » Ajouta le jeune homme en ne cessant pas ses caresses.

    Kayden ne pouvait pas lui offrir son pardon et lui proposer de recommencer comme avant comme si rien ne s'était passé entre eux. Bien entendu le jeune homme ne pas blâmer uniquement la mère de son enfant mais, également lui-même. Chacun avait ses torts dans cette histoire complexe. Peut-être n'étaient-ils pas prêts à assumer une telle relation auparavant ? Sans doute que leurs sentiments respectifs étaient bien trop fort pour parvenir à les gérer. Kayden brisa lentement leur union en se reculant pour regarder le visage de la jeune femme. Avec un sourire il s'abaissa légèrement main et essaya les larmes qui avaient coulé du visage de la femme dont il était tombé amoureux et dont il était encore épris même après une année de séparation. Il fit descendre sa main sur sa joue et la caressa tendrement.

    « Je te promets que je ne resterais que quelques semaines ici. » Confia le jeune homme en souriant « Le temps que je m'adapte à cette paternité nouvelle et qu'on fasse les nombreux papiers pour que je sois reconnu comme le père de...notre fils. » affirma Kayden en souriant. « Et je pense que nous avons besoin de temps tous les deux. Nous avons besoin de nous retrouver. » Kayden avait soufflé sa dernière phrase comme s'il venait de confier un terrible secret à sa complice.

    Le jeune homme se perdit dans le regard de la jeune femme avant que ce moment ne se brise par une sonnerie. Kayden soupira et se dirigea vers la porte d'entrée tout en poussant un juron se doutant de l'identité du visiteur. Kayden reçut quelques cartons de la part de sa charmante stagiaire. Il lui fit quelques remarques affirmant qu'elle était en retard et incompétente. Bien sûr il n'en passait un seul mot. Disons que c'était leur manière à eux de communiquer. Toutefois Kayden la remercia par la suite mais, pas des remerciements concernant les cartons qu'elle lui avait apportés mais, en précisant que ses paroles concernant ses sentiments envers Sky' lui avaient permis d'agir ce qui expliquait ce déménagement. Bien sûr cette précieuse information n'avait sans doute pas échappé aux oreilles de la jeune blonde. Kayden la remercia à nouveau sans oublier de l’appeler par son surnom « Stagiaire ». Il referma la porte et se retourna vers Sky' en lui faisant un faible sourire.

    « Tu me montres où sera ma nouvelle chambre temporairement ? » Demanda le jeune homme en précisant une durée limitée.

    Kayden se doutait que cela ne devait pas être facile pour Sky' alors, il préférait ne pas rester éternellement dans cette magnifique villa. Puis il sourit tout en plaçant un premier sac de voyage sur son épaule puis en prenant un carton dans ses bras.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Jeu 15 Mai - 18:49



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Dangereux. La situation dans laquelle je me trouvais était dangereux pour ma santé mentale quoique j'en dise. Avoir Kay sous mon toit, et essayer de faire avec. Mais attendez un peu, et si il ramenait des nanas... Sous mon toit... Non c'était juste hors de question. Il fallait que je mette au point certaines règles, il allait falloir qu'on ait une bonne discussion avec Kayden, parce qu'il y a certaines choses que je ne pourrais pas accepter, que je ne suporterai pas. Dans un sens, ça me rassurait de voir qu'on gardait,malgré un an de séparation, une certaine complicité. Celle que nous avions eu depuis le début, et qui apparament ne nous faisait pas défaut. Un bon point pour nous, quoiqu'il en soit. Ce que je voulais avec Kay ? Et surtout ou j'en était ? Il était trop tôt pour le dire, et surtout on avait autre chose a penser. Mais en attendant, si je n'avais pas eu Hunter, tout aurait été plus simple, je n'aurai rien eu à perdre en me jetant sur lui, et lui dire que j'avais toujours des sentiments pour lui, de toute manière nous serions encore ensemble, j'en suis quasiment persuadée. Mais là, j'avais trop à perdre et surtout j'étais encore trop brisée par notre séparation, et mes hormones de femmes enceinte ne m'avait pas totalement quitté pour que je risque de prendre une veste. Ca fait trop mal de mettre à jour nos sentiments, surtout qu'il a l'air de m'en vouloir. En même temps, je peux le comprendre, je veux dire, je lui avais caché l'existance de son fils. Mais ce que je voulais qu'il comprenne, c'est que si je l'avais fait, c'était pour me protéger, mais aussi, et surtout étrangement, le protéger lui. Je n'avais pas voulu lui imposer le choix d'être père, vu que l'hypothèse d'avorter ne m'avais absolument pas séduite, bien au contraire. Je n'avais pas voulu qu'il me repproche de lui gâcher sa jeunesse, ou que j'essaie de le retenir en étant tombée enceinte. Ce qui, pour sûr n'était pas du tout le cas...

    Contre toute attente, Kay finit par me prendre dans ses bras... Et moi, autant dire que je m'étais contractée, le sentir si proche de moi, mais à la fois, si éloigné, me faisait un mal de chien. Vouloir être proche de personnes dont on en peut pas est la pire chose qui puisse arriver. Mais je profitais tout de même de l'instant, nichant mon visage dans son cou, respirant son parfum, comme si l'espace d'un instant, plus rien ne comptait et que toute cette année passée sans lui venait de s'effacer d'un coup de baguette magique. Alors commeç, malgré tout, il ne me déteste pas, déjà c'est un bonne chose à savoir... Je l'enlaçais à mon tour, serrant mes bras autour de ses hanches, c'était plus fort que moi, j'en avais eu envie dès lors que je l'avais revu sur le perron de la villa. Je le savais qu'il n'étaitpa prêt à me pardonner de si tôt, mais sait on jamais et j'allais tout mettre en œuvre, quitte à jouer un peu, pour qu'on finisse par se dire ce qu'on avait véritablement sur le cœur. Et surtout, si j'avais raison ou non d'envisager que nous pourrions, peut être un jour, tenter de recoller les morceaux...

    «  Je te demande juste de me comprendre Kay... Tu me connais... Je n'ai pas su faire face... Mais je m'en veux, si tu savais ce que je m'en veux. »

    J'étais sincère, je m'en voulais clairement, parce que je sais désormais qu'il ne m'aurait fait aucune repproche, ni même quitté, non, on aurait vécu ça ensemble. Mais si on savait tout ce qui se déroulait dans le futur, il n'y aurait plus de surprises, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Et malheureusement, c'est avec nos erreurs qu'on apprend la vie et les erreurs à ne plus commetre. Ce fut lui, cependant qui rompu ce moment pour le moins rapproché entre nous deux, pour poser ses yeux sur moi, il me sourit avant de sécher les larmes qui avaient pu couler sur mes jouer, avant de me caresser la joue presque trop tendrement. Sous la caresse, mes yeux se fermaient, laissant apparaître un fin sourire, un peu triste, sur mes lèvres. Bordel, ce que ça allait être dur, même si il venait de préciser que ce n'était qu'une histoire de temps... Mais sa dernière phrase me laissa pensive... Nous retrouver?

    «  Tu peux rester tout le temps dont tu auras besoin, mais ne joue pas, si tu tiens encore un minimum à moi... Et qu'entends tu par nous retrouver ? »

    La sonnette brisa nos « retrouvailles » et contre toute attente, ce fut Kay qui partit ouvrir la porte, le suivant jusque dans l'entrée, pour laisser apparraître sa stagiaire, un petit bout de femme brune, qui tentait tant bien que mal de se débrouiller avec les cartons et valises de son patron. Je la saluais tout demême d'un signe de tête et d'un sourire. Il la disputa pour son manque de compétance, et tout le reste, rien de bien important à vrai dire, jusqu'à ce qu'il précise que la discussion qu'ils avait eu concernant ses sentiments pour moi lui avait permit de prendre une décision, et d'agir. Wow, je ne m'attendais pas à ça, un sourire, se logea sur mes lèvres quand il finit par fermer la porte en se tournant vers moi.

    «  Suis moi, tu auras la chambre à coté de la mienne, juste en face de celle de notre fils... »

    Je lui fis signe de me suivre, ayant attrapé un sac au passage, et montais à l'étage. Une grande chambre, avec tout le confort moderne l'attendait, j'ouvris la porte en grand entrant la première et déposant le sac sur le lit. Je jetais un coup d'oeil dans la chambre, me souvenant soudainement qu'une photo de Kay et moi trônait sur la table de nuit, en espérant qu'il ne l'avait pas vue, je m'en saisissais, et je la rangeais un peu trop précipitamment dans la commode. Je ne voulais pas qu'il croit que je n'avais pas tournée la page, ou que quand je déprimais complètement, j'adorai nous repasser nos photos, ce qui, pourtant était le cas. Comme je l'ai dit, je ne voulais pas lui mettre la pression. Je me tournais enfin vers Kay, lui laissant poser ce qu'il avait entre les mains.

    «  Voilà ta nouvelle chambre... J'espère que ça t'ira, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à me demander. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Jeu 15 Mai - 19:50



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Kayden avait tenu dans ses bras son premier amour et cela lui avait procuré autant de bien que de souffrance. Le jeune homme aurait aimé capturer ses lèvres et lui dire qu'il n'y avait eu personne d'autre à part elle mais, il ne pouvait pas lui avouer cela de cette manière. La situation était assez complexe car, Kayden ignorait ce que la jeune femme ressentait vraiment. Le journaliste pensa qu'elle devait surement le voir comme le père de son fils et rien de plus. Après tous une année entière c'était écoulé il faudrait être fous pour continuer à aimer et à espérer retrouver la personne aimée. Sky lui demanda de la comprendre et une partie de lui avait plus au moins compris son comportement. La jeune femme était jeune quand elle était enceinte et elle connaissait le passé de Kayden. Sans doute avait elle eut peur de l’enchaîner à une vie qu'il n'aurait pas souhaitée . Il eut un faible sourire en pensant que c'était un peu comme ses parents. S'il n'était pas venu au monde ils ne seraient certainement pas resté ensemble. Kayden essaya de ne pas montrer qu'il était touché par les paroles de la jeune femme. Bien qu'il remarqua qu'elle était sincère et cela il ne pouvait en douter. Toutefois il ne parvenait pas à lui pardonner. De plus il faut avouer que la nouvelle était assez récente. Il lui demandait seulement du temps pour qu'il réfléchisse à tout ça. Kayden sourit quand Sky' lui affirma qu'il pouvait rester le temps qu'il souhaite. Cela provoqua un sourire sur son visage. La jeune femme était toujours aussi adorable qu'au début de leurs relations. Seulement le jeune homme ne souhaitait pas s'imposer trop longtemps dans sa vie. Pour le moment Kayden avait des affaires pour quelques semaines et son matériel pour travailler. Le jeune homme ne souhaitait pas imposer sa présence. Il souhaitait être présent pour son fils et pour régler les différents éléments concernant cet enfant et sa relation avec la jeune mère. D'ailleurs il fronça les sourcilles en entendant les paroles de la jeune femme. Kayden ne jouait pas avec elle au contraire il essayait de savoir où il en était lui-même. Le jeune homme souhaita répondre à la question de la jeune femme mais, il fut interrompu par l'arrivée de sa stagiaire.

    Sky' conduit le nouveau locataire dans sa nouvelle chambre. Le jeune homme garda le silence tout le long de ce court voyage. En fait, il n'osait répliquer et se contenta d'observer la pièce. Bien évidemment il remarqua que la jeune femme avait dissimulé rapidement un élément dans la commode. Le journaliste ne souhaita pas l’embêter inutilement avec cela. Après tout la jeune mère avait eu assez d'émotions fortes pour la journée. Kayden déposa les valises et cartons. Puis il s'assit sur le lit et regarda la chambre dans son ensemble.

    « C'est très beau. Merci Sky'. » répondit le jeune homme en lui souriant accompagné d'un hochement de tête.

    Ce fut les seules paroles que le jeune homme prononça. Kayden regarda à nouveau autour de lui cela lui faisait étrange de se trouver dans une aussi grande chambre. Le jeune homme était habitué à son ancien studio plus petit et convivial. La jeune femme était sur le pas de la porte quand Kayden s'avança et prononça.« Eh Sky' ! » Il attendit de capter toute son attention avant de lui affirmer avec une grande sincérité.

    « Je voulais te dire que je ne joue pas avec toi. » Kayden resta un moment à la regarder avant de sourire faiblement et de refermer la porte sur la mère de son enfant.

    Après toutes ses émotions chacun avaient sans doute besoin d'un peu d'intimité et de respirer. Le jeune journaliste attendit que la mère de son fils soit parti pour commencer à installer ses affaires. Le jeune homme en profita pour regarder ce que la jeune femme avait tant voulu cacher. À sa grande surprise il découvrit une photo d'eux. Kayden soupira et se laissa tomber sur son lit. Kayden passa sa main sur son visage et se demandait comment aller se dérouler leur colocation. Les sentiments n'étaient pas un problème car, apparemment Sky' ressentait toujours de l'affection pour lui et Kayden portait en lui des sentiments anciens mais, vivants. Kayden ne cessait de tapoter les touches de son ordinateur pour terminer l'article sur un événement culturel. Le jeune homme avait eu la visite de Sky' lui annonçant que le dîner était prêt mais, Kayden avait décliné. Le journaliste avait été trop épris de son travail pour observer et constater si la jeune femme avait été blessée par le fait qu'il ne souhaitait pas dîner. Kayden avait adopté un mode de vie assez libre et il avait encore du mal à s'habituer à une vie à plusieurs. Cependant Kayden avait oublié que la photo pour que Sky' avait tenté de cacher était toujours sur le lit. Le jeune journaliste n'avait pas prêté attention à savoir si la jeune mère l'avait vue ou non.

    Il était 22 heures passées quand le jeune homme termina son article plutôt fier de lui. Le jeune homme saisit son paquet de cigarettes et son briquet et sortit de sa chambre. Il passa dans la chambre de son fils et resta quelques minutes à l'observer. Ce petit être humain était déjà endormi depuis un certain moment. Kayden regarda la porte qui était la chambre de la mère de son enfant. Il trouva une porte close et ne voulut pas la déranger. Le jeune homme descendit en bas et s'installa dehors près de la piscine. Il alluma sa cigarette et contempla les étoiles. Kayden ne mit pas longtemps à sentir une présence derrière lui mais, au moment où il se retourna il ne trouva personne. Cela était peut-être son imagination ou peut-être pas. Kayden remonta à l'étage en remarquant que la porte de la chambre de la jeune femme était à présent entre ouverte et perçue une lumière. Kayden s'approcha doucement et frappa doucement avant d'entrer

    .« Une jeune femme ne devrait pas laisser sa porte entre ouverte » Commença à dire le jeune homme en entrant dans la chambre et en repoussant la porte « Cela pourrait faire penser à une invitation. » plaisanta le journaliste en lui souriant. « Je ne t'ai pas réveillé ? » demanda-t-il en s'avançant doucement vers elle.

    « Je suis venu pour m'excuser pour le dîner. Je n'ai pas encore l'habitude que je ne vis plus tout seul et que je ne suis pas seulement en colocation avec Hunter. » Plaisanta à nouveau le jeune journaliste en offrant un petit sourire à la mère de son enfant. « Peut-être que tu veux me faire part de certaines habitudes ou règles ? Comme ne pas pénétrer dans ta chambre en plein milieu de la nuit. » Kayden regarda la jeune femme en souriant.

    Cela était une nouvelle plaisanterie car, le jeune homme venait de briser cette règle. Le jeune homme avait eu assez d'émotions fortes et déplaisantes au cours de sa journée. Il souhaitait parler tranquillement avec la mère de son fils dans une certaine intimité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Ven 16 Mai - 10:19



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Je n'avais pas la moindre idée de ce qui se tramait entre Kayden et moi, a vrai dire, pour l'instant, j'étais juste complètement perdue. Avant, dès qu'une complication se pointait, j'avais ma réponse par la fuite. Prendre les jambes à mon cou était ma grande habitude. C'est ce que j'avais fait après le décès de ma meilleure amie, dont je me sentais toujours coupable, et que j'avais fuit, jusqu'à ce que je rencontre Kay, en me faisant des lignes de blanche dès que je le pouvais. Mais Kay m'avait sortie de tout ça, il s'était accroché, et moi, j'avais décroché. Il avait réussi là ou tout le monde avait échoué, même mon manager, parce que lui avait réussi à décrocher quelque chose, mon cœur. Et autant dire que c'était lui, ma nouvelle addiction. Cette année de séparation comment l'avais-je vécue ? Mitigée, pour être franche. Dans un sens, elle avait été incroyable, sentir mon bébé en moi était un sentiment juste magique, indescriptibles, les premiers coups de pied, la première écho, les permières sensations. Mais aussi les nausées, les nuits blanches, la fatigue et surtout l'accouchement. Il y avait aussi Kayden qui me manquait, et dont je revais la nuit, les nuits ou je ne parvenais pas à trouver le sommeil parce que j'aurai tellement voulu qu'il soit là... Son abscence avait été aussi pesante que si c'était lui qqui m'avait quitté. Et dire que j'avais cru que ce serait plus simple tant que la décision venait de moi. Mauvaise idée. Parce que désormais, je me retrouvais comme plongée dans notre passé, et réalisais avec un certain pincement au cœur, que j'avais toujours des sentiments pour lui. Qui aurait cru que moi, Skylar Blackstorm soit une sentimentale ? J'avais besoin de souffler, de faire le tri dans mon esprit...

    Mais avant que je ne puisse trouver une excuse et que je puisse penser à notre colocation à Kayden et moi, il fallait que je lui montre sa chambre. J'avais besoin de souffler,et surtout de me vider l'esprit, parce que depuis que je m 'étais retrouvée dans ses bras, autant dire que j'avais été troublée. Plus que je ne l'aurai jamais cru et plus qu'il ne le fallait. Après tout, il ne m'avait rien dit de lui, je ne savais pas si lui, il y avait quelqu'un qui comptait pour lui, ou si jamais il avait quelqu'un en tête. Quoiqu'il en soit j'espère que la réponse serait négative. Je n'avais certes, pas mon mot à dire, surtout que c'était moi qui l'avait laissé, mais autant dire que je n'étais pas prête à entendre qu'il m'avait hypothétiquement remplacée. Kay déposa ce qu'il avait entre les mains, me remerciant au passage, ce à quoi je répondais par un sourire. Je me retournais, prête à rejoindre le salon, mais il m'appela, je me retournais, m'appuyant contre le chambranle de la porte, les bras croisés sur la poitrine. «  Oui Kay ? » . il ne jouait pas avec moi ? Alors comment expliquer le fait qu'il m'ait prise dans les bras ? Le chérie lançé ironiquement quand il m'avait annoncé qu'il emménageait ? Je ne savais plus quoi penser de tout ça, tout était trop soudain, trop confus pour que j'ai l'esprit clair...

    « Merci Kay... Et n'hésites pas, fais comme chez toi. Je suis sûr qu'on peut réussir à cohabiter toi et moi... »

    Je soutenais son regard un instant, ce regard qui m'avait toujours faite craquer mais évitant cependant d'y plonger trop longtemps pour ne pas parraître suspecte, je lui souriait faiblement, avant de tourner les talons... Je soupirais, dos appuyé contre la porte de la chambre, fermant les yeux un instant. Il fallait que je me change les idées, que j'arrive surtout à avancer dans mon boulot, vu que je devais être au studio dès demain, 13H30... Je me saississait de mon scénario, de ma tablette tactile, me sortit une canette de coca, et me mettais sur le canapé, commençant par vérifier mes rendez vous de demain. Je reçu par ailleurs un appel de mon agent, alors que je tentais de me concentrer sur mon scénario. Je décrochais, sachant pertinement qu'il voulait tout mettre en place pour demain, et surtout me demander si j'avais besoin de quoi que ce soit. On parlait boulot pendant une petite demi heure, jusqu'à ce que je finisse un minimum à m'enerver quant à la proposition qu'il venait tout juste de me faire. Afin de faire parler de la série, il me proposait de monter de toute pièce, un couple dans la vie réelle, de notre couple à l'écran avec mon co-acteur. Mais c'était hors de question. Même si tout devait être une vulgaire mascarade, et que jamais je n'aurai à partager ma vie avec Axel, mon fameux collègue, il était hors de question que je le fasse passer pour mon petit ami même si c'était pour le bien de la série. Qu'il trouve autre chose, ça je n'étais pas prête. Une fois l'appel terminé, j'en profitais pour passer un nouveau coup de fil, mais cette fois si au restaurant japonais pour me faire livrer assez de suchis pour 3, ma sœur rentrerait tard, mais ce n'était pas une raison pour ne pas lui réserver sa part. Les sushis enfins arrivés, il était prêt de 20H quand je montais chercher Kay, mais autant dire que je m'étais faite envoyer sur les roses. Ok, avec lui c'est deux pas en avant deux pas en arrière... Je n'insistais pas, ayant remarqué sur son lit la photo que j'avais caché auparavant dans la commode. Je comprenais mieux sa réaction, concluant que je n'avais désormais plus aucune chance.

    J'accusais le coup, me montant une assiette dans ma chambre, mon scénario sous le bras, après tout, il fallait que j'avance dans mon boulot, et mes répliques ne rentreraient pas d'elles mêmes dans mon esprit sans un minimum les réviser. Je ne vis pas le temps passer, parce qu'après tout, j'adore mon boulot, heureusement d'ailleurs que je l'ai eu pendant quelques années. Vers 22 heures et quelques, je décidais cependant de faire une pause, et descendait, alors en nuisette dans la cuisine, je me servais un verre d'eau, mais alors que mon regard se perdait sur ma terrasse, j'apperçu Kay en train de fumer. Et mince, il fallait que je remonte dans ma chambre, il ne fallait pas qu'il me voit comme ça... Je filais dans l'escalier, rejoignant ma chambre, et me jetais sur mon lit, comme si de rien était et me replongeais dans mon scénario. Mais je relevais rapidement la tête quand j'entendis frapper à la porte de ma chambre -que je n'avais pas entièrement fermé dans la précipitation- et Kay fit son apparition. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres quand je l'entendis dire que je n'aurai pas du laisser ma porte entrouverte, qu'il aurait pu prendre ca pour une invitation...

    «  C'est à toi de voir si c'est une invitation ou non Kay... » Répondis-je sur le même ton, un peu charmeur, tout en plaisantant.. « Non, ne t'en fais pas, je bossais mon scénario... » ajoutais-je, secouant légèrement la tête en signe de négation.

    Puis, alors que je ne m'y attendais pas, il s'excusa d'avoir refusé mon invitation à diner. Je haussais les épaules, un léger sourire aux lèvres. « Effectivement, Hunter n'est pas le seul être vivant de cette maison... Mais ne t'en fais pas, je ne veux rien t'imposer. Si tu as faim, tout est dans le frigo. » Des habitudes et des règles... Effectivement il allait falloir aborder le sujet, même si la seule véritable règle était de ne pas ramener une nana. Après, il était libre, il était grand après tout. Alors comme ça, il n'avait pas pu s'empêcher d'ajouter le fait de débarquer dans ma chambre en plein milieu de la nuit ? Je riais légèrement à la remarque et me levais de mon lit, tirant un peu sur ma nuisette pour cacher mes jambes nues et m'approchais de lui. Je ne sais pas pourquoi mais une fois à sa hauteur, je ne pu m'empêcher d'enrouler mes bras autour de son cou, plongeant mon regard dans le sien. Un élan du cœur auquel je n'avais pas pu résister, priant intérieurement qu'il ne me repousse pas...

    « Dès règles, oui, effectivement, il y en a... Aucune nana à la maison, sinon, tu risques de te retrouver en l'espace de quelques minutes dehors avec elle. Sinon, tu es libre, tant que ça n'affecte pas notre fils... Tu crois que tu vas tenir le coup ? »


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Ven 16 Mai - 17:41



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Si on avait affirmé à Kayden qu'il se retrouvait un an après sa rupture dans la chambre de la femme qui l'avait laissé il n'aurait jamais adhéré à ces histoires. Il est vrai que Kayden avait assez mal vécu la fin de leurs relations. Sky' était devenu plus que sa petite amie, elle était une part de lui-même, une complice... Le jeune homme avait essayé de retourner avec d'autres femmes pour combler son manque affectif mais, jamais il n'avait été jusqu'au bout avec les jeunes femmes. Parfois il ne faisait que s'amuser en les séduisant puis il les reconduisait chez elles. Kayden avait réalisé que même si on souhaitait de toutes nos forces de retrouver notre vie d'avant cela n'arriverait jamais. Kayden avait été bouleversé sentimentalement mais, également mentalement. Après avoir eu Sky' dans sa vie il ne pouvait que rechercher une personne ayant les capacités et les qualités de son ex-compagne. Certains lui prêtaient une relation avec sa stagiaire mais, Kayden n'avait pas vraiment démenti ni affirmé ses rumeurs. Sa stagiaire savait pertinemment que l'homme qui était son supérieur était brisé. La jeune femme avait sans doute compris qu'il s’agissait de Sky'. Kayden se tenait debout dans la chambre de la mère de son fils. Il n'osait pas bouger de peur de la déranger. La réplique de la jeune femme le surprit et Kayden sourit en se mordant la lèvre. Le jeune homme voulut la supplier de ne pas lui affirmer ce genre de choses.

    « Sky' ne joue pas avec un homme faible comme moi. » Avoua le jeune homme en lui souriant. Kayden n'avait pas eu de relation physique depuis une année et il avait toujours la jeune femme en tête. Ce genre de phrase n’arrangeait pas vraiment les choses entre eux. Kayden hocha la tête et demanda « Et ça parle de quoi ton scénario ? » Une question assez banale mais, le jeune homme ne souhaitait pas quitter immédiatement la pièce et encore mois s'éloigner de la mère de son enfant.

    Kayden eut un faible sourire quand la jeune femme accepta ses excuses. Après tout Sky' était humaine et même si elle lui avait caché l'existence de son fils il ne pouvait pas se permettre d'être désagréable pour un dîner. Le jeune homme rit quand elle lui confie qu'elle ne voulait rien lui imposer.

    « Ça ne me dérange pas de prendre des dîners avec toi et ta sœur. C'est seulement que j'ai perdu cette habitude mais, ça va aller je me rattraperais. » Affirma Kayden en souriant.

    Le jeune homme souhaitait s'adapter au mieux à cette nouvelle vie. Bien que pour lui cela se terminerait sans doute bien vite. Après tout la jeune femme ne souhaitait sans doute pas que son ex-compagnon reste présent pendant encore longtemps. Bien que Sky' lui ait affirmé qu'elle n'avait personne dans sa vie actuelle cela n'empêcher la jeune mère d'être toujours désirable et attirante. Kayden orienta la conversation vers les règles et habitudes. Après tout la jeune femme souhaitait peut-être imposer certaines consignes. Kayden sourit en voyant la jeune femme se lever et réajuster sa nuisette. Il laissa son regard vagabonder sur le corps de Sky en souriant. Puis il sentit deux bras enlacé son cou. Par envie ou réflexe il encercla la taille de la jeune femme en adoptant un sourire charmeur. Il émit un rire joyeux quand il entendit la seule règle qu'il ne devait pas enfreindre.

    « Ça dépend si une certaine jeune femme blonde laissera ou non sa porte ouverte. » Dit il en lui offrant un sourire charmeur. Les deux jeunes gens étaient l'un contre l'autre et Kayden posa son front contre celui de la jeune femme « A quoi tu joues Sky' ? Tu essayes de me séduire ? » Demanda le jeune homme dans un murmure. « Tu sais que je suis faible devant toi et que je suis toujours en colère que tu as caché l'existence d'Hunter....et tu essayes d'en profiter ? » Demanda le jeune homme dans un nouveau murmure.

    Kayden ne savait pas se cherchait la jeune femme, le jeune homme n'avait pas cessé de penser à elle. Mais, en même il ne pouvait pas accepter le fait qu'elle lui ait menti. Kayden porta une main sur la joue de la jeune femme silencieuse avant de rapprocher ses lèvres des siennes. Le jeune homme s’arrêta à quelques centimètres.

    « J'ai vu la photographie que tu as gardée. » affirma le jeune homme en la regardant toujours et en conservant cette faible distance. Kayden resta silencieux avant de demander à la jeune femme « Qu'est-ce que tu attends de moi Sky ? » Kayden ne cessa ne pas caresser la joue de la jeune femme en la regardant dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Ven 16 Mai - 18:51



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    A vrai dire, même si j'avais vu Kay fumer sur la terrasse, je ne m'étais pas attendue à ce qu'il débarque dans ma chambre. La porte laissée entre-ouverte ne lui était absolument pas destinée, c'était juste un oubli dema part, mais autant jouer un peu sur le fait que je l'avais peut être laissé ainsi comme pour lui dire de venir me voir. Quand il avait toqué à la porte, je m'étais presque attendue à voir ma sœur débarquer en me demandant des explications, ayant probablement fini le boulot plus tôt que prévu, mais il n'en était rien, et je me retrouvais avec le père de mon fils dans ma chambre. Un sourire s'était aussitôt étiré sur mes lèvres, si on m'avait dit qu'on se retrouverai un jour dans la même chambre à une heure pareille autant dire que j'aurai pris ça comme une lague de mauvais goût, pourtant, il était bel et bien là, en chair et en os devant moi. J'avais vaguement l'impression de faire un sacré bond en arrière. Mon sourire s'étira sur mes lèvres, en pensant vaguement à notre rencontre, ce samedi soir, qui avait marqué le début de notre histoire. Ni l'un, ni l'auter, n'avait emis la moindre resistance au contact de l'autre, bien au contraire. Dès le début, on avait ressenti un lien, le truc qui nous avait fait réaliser que ce ne serait pas une énième histoire d'une nuit, mais bien plus que ça. Nous avions eu une dicussion dès le lendemain matin, dans son studio, alors qu'il m'avait apporté mon café au lit, on s'était dit qu'il y avait quelque chose, et on avait décidé de tenter le coup, le tout pour le tout. Et on ne s'était pas planté, bien au contraire. Kay et moi étions complémentaire, comme les deux faces opposées d'une pièce. Cette année passée loin de lui, elle m'avait semblé être particulièrement longue et amère, condensée par l'arrivée de mon fils... Depuis que je l'avais quitté, il me manquait quelque chose, indéniablement.

    «  C''est toi qui m'a posé la question Kay... Je ne fais que te répondre. » Dis-je en haussant légèrement les épaules, comme si j'étais innocente. Quand il me demanda le contenu de mon scénario, je jetais un rapide coup d'oeil vers ce dernier. « Toujours la série... Episode 18 de la saison 4... Le tournage finit dans quelques semaines, il faut vraiment que j'avance. »

    C'était la quatrième année que je bossais comme actrice dans le casting récurent de ma série, et autant dire que niveau audience, nous étions bien placés. J'avais repris le boulot depuis deux mois, et autant dire que j'avais eu beaucoup de mal, les premier temps à gérer ma maternité nouvelle avec mon job, et j'avais pris un retard énorme, que je me cassais la tête à rattraper depuis. J'avais pris pour habitude, quand je ne tournais pas le soir, de réviser au calme, dans ma chambre ou dans le salon quand ma sœur n'était pas la, le babyphone toujours à proximité si Hunter venait à pleurer. Mais quelque chose me disait que Kay était venu pour qu'on discute, et autant dire que je n'allais pas refuser la perche qu'il me tendait. La jounée avait été riche en émotions, et pourtant, en entrant dans ma chambre, c'est limite si je n'avais pas eu envie de me jeter dans ses bras, pour tenter de passer au dessus de toutes ces foutues histoires. Désormais, on se retrouvait sous le même toit, et je n'avais pas d'autre choix que d'apprendre à cohabiter avec lui, pour le bien d'Hunter. Qu'est ce qu'on ne peux par faire pour l'amour de notre gamin ? Pourtant, dieu sait combien j'avais plus d'une fois rêvé qu'on soit réunis Kay et moi...

    «  Tu sais, on va devoir être deux à s'adapter à la situation, comme je te l'ai dit, je ne veux rien t'imposer. Si tu n'en a pas envie, je ne te ferai pas de scène. Après tout, il y a un an, si on avait emménagé ensemble comme prévu, nous aurions aussi eu un temps d'adaptation... »

    Faire référence au passé, avec une pointe de nostalgie dans la voix m'avait été douloureux, mais après tout, ce passé faisait partie de notre histoire. Peut être devions nous le voir comme une seconde chance d'être heureux. Un coup de ppouce du destin. Mais ne valait il mieux pas y aller doucement ? A vrai dire je n'en savais absolument rien, mais j n'avais pas résister à enlace son cou de mes bras, et lui apparament, la situation ne l'avais pas dérangée, puis que j'avais senti ses mains enrouler ma taille. Je frisonnais à son contact, apparement, notre attirance même si elle n'avait pas été effective depuis plus d'un an n'avait pas perdue de sa force. Doucement, je lui caressais la nuque, juste pour me faire à l'idée que je ne rêvais pas, et qu'il était bien là...

    «  Et après tu me repproches de jouer... L'ouverture ou non de cette porte dépendra uniquement de toi Kay. » Ce sourire, ce regard, comment ne pas fondre ? La situation devenait presque étrange, même si à vrai dire pour la première fois depuis un an, dans ses bras, je me sentais à ma place. Il posa son front contre le mien, et j'en profitais pour femer les yeux l'espace d'un instant pour profitr du contact. Je les rouvrais, tout en répondant à ses questions dans un murmure. «  Je ne joue pas Kay... Et je ne penses pas être en mesure de te séduire comme tu me l'as dit tu m'en veux... La situation dépend de toi, tu pourrais me repousser si tu le veux. Si ce que tu souhaites c'est que nous soyons uniquement de simples colocataires, j'accepterai ton choix. Je ne profite en rien de la situation. »

    Ce que je recherchais ? Absolument rien, a vrai dire, je répondais plus à un cri du cœur, celui qui me faisait dire que tout n'était peut être pas perdu entre lui et moi, sinon que ferait il ici ? Hunter était couché depuis déjà quelques heures, et je me doute qu'il ne souhaitait pas qu'on aille le réveiller. Il aurait tout le temps de profiter de notre fils pendant les heures dites normales. Un frisson me parcourus quand il rapprocha ses lèvres des miennes, peut être un peu trop. Mon cœur cognait contre ma poitrine, tout ceci étant presque douloureux, beaucoup trop pour être tenable. Plus il me caressait la joue, et plus je me sentais fondre dans ses bras, comme si l'année que nous avions passés loin de l'autre n'avait changé en rien mes sentiments à son encontre. Ce qui était parfaitement le cas,quoi que j'en dise.

    «  Je ne voulais pas que tu la vois... Je ne voulais pas que tu crois que je te forçais la main... » Doucement, je me rapprochais un peu plus de ses lèvres, les frolant à chaque paroles prononcées, posant mon regard sur ses lèvres, mes doigts caressant toujours sa nuque, je relevais les yeux vers lui, plongeant mon regard dans le sien quand il me demanda ce que j'attendais de lui.Ce regard, un jor, aurait ma peau. C'est moi qui vous l'affirme. «  Et toi, qu'attends tu de moi Kayden ? Pourquoi est tu venu alors que tu m'en veux ? »


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Ven 16 Mai - 19:49



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Kayden adopta un sourire en écoutant la jeune femme. Ils échangeaient une conversation banale comme si rien n'avait réellement changé entre eux. Cependant même si Kayden espérait que rien n'avait changé le jeune homme savait pertinemment qu'ils ne pourraient pas retrouver leur vie d'avant. Sky' avait évolué même si ses sentiments étaient toujours présents elle avait évolué tout comme lui. Pouvaient-ils prétendrent qu'ils pourraient recommencer comme avant ? Kayden ignora lâchement ses pensées préfèrent oublier cela pendant un moment. Le jeune homme hocha simplement la tête quand la jeune femme lui répondit qu'ils avaient besoin d'un temps d'adaptation. Il est vrai que le jeune couple aurait dû emménager et vivre ensemble si Sky' n'était pas tombé enceinte de Hunter. Kayden s'était toujours demandé comment serait le quotidien de ce couple si Hunter n'était pas apparu. Le jeune homme s'était toujours posé cette question. Kayden esquissa un sourire quand il se dit qu'à présent il découvrirait ce qu'il l'aurait attendu en partageant son studio avec la jeune femme. Puis l'ambiance changea assez rapidement. Kayden était partagé entre le fait de quitter la chambre de la jeune femme et l'autre de passer un moment intime avec elle. Le jeune homme souffrait et il aurait souhaité qu'une pour nuit ils ne soient que Kayden et Sky' en oubliant leur histoire pendant une nuit. Mais, cela est-il possible ? N'allaient-ils pas en souffrir par la suite ?

    « Ce n'est pas aussi simple Sky' » prononça le jeune homme en la regardant dans les yeux.

    À sa grande surprise la jeune femme fit preuve de courage et de sincérité envers Kayden. C'est comme si elle n'avait plus rien à perdre. Le jeune homme prit conscience que la décision ou plutôt l'évolution de leurs relations ne dépendait que de lui. Kayden resta un moment silencieux avant de briser ce silence.

    « Je ne veux pas qu'on soit de simples colocataires mais, je ne peux pas oublier ce que tu as fait. » Avoua le jeune homme en essayant d'exprimer le fait qu'il était déchiré par cette cruelle réalité. Bien sûr, Kayden avait toujours des sentiments envers la jeune femme mais, il ne pouvait pas lui pardonner aussi facilement.

    Kayden ne parvenait pas à se détacher de la jeune femme et encore moins quand elle lui confie qu'elle ne voulait pas lui forcer la main. Le jeune homme n'était pas naïf il avait compris que cette dernière avait toujours eu des sentiments envers lui. Après tout il était arrivé sans la prévenir de ce fait la photographie était déjà présent depuis le début. Cette révélation réchauffa le cœur du jeune homme mais, cela lui fit mal quand il se souvint qu'une année s'était écoulée alors, que la jeune femme avait toujours conservé ses sentiments. Kayden se sentait partagé entre différents désirs à la fois de la fuite et celui de s'unir à la jeune femme.

    « Tu ne forceras jamais la main Sky' » souffla le jeune homme en continuant à caresser sa joue.

    Puis son cœur s’accéléra quand la jeune femme lui demanda ce que lui attendait d'elle. Après tout Kayden avait posé les questions mais, Sky' n'avait pas encore demandé plus de détails sur la vie du jeune homme. Tout se bousculer dans la tête du jeune homme avant qu'il ne reprenne ses esprits et confient ses sentiments à l'égard de la jeune femme.

    « Je suis venue car, je suis amoureux de toi Sky' » murmura le futur trentenaire en plongeant son regard dans les yeux. « Je t'ai toujours aimé. » prononça le jeune homme avant de laisser ses pulsions prendre le dessus.

    Kayden saisit le visage de la jeune femme et lui donna un baiser passionné. Il n'y avait rien de tendre c'était avant tout un baiser passionné et langoureux. Le jeune homme souhaitait lui transmettre toute la douleur de ses sentiments à travers ce baiser. Puis la jeune femme répondit à son baiser pour le plus grand bonheur de Kayden. Ce dernier emporta la jeune femme vers son lit, cela faisait une année qu'il n'avait pas pu lui parler, ni même la toucher. Le jeune homme continua à l'embrasser tout en laissant ses mains vagabonder sur le corps de la jeune femme. Kayden souhaitait sentir le corps de la jeune femme. Il voulait se rendre compte que tout cela n'était pas un rêve qu'elle était bien présente. Cependant le jeune homme mit un terme à leur échange passionné.

    « J'aimerais que nous soyons seulement Sky' et Kay' ce soir... » lui avoua le jeune homme en caressant la joue de la jeune femme. « Seulement, cela ne signifia pas que je te pardonne ou que...nous soyons à nouveau en couple. » Souffla le jeune homme en la regardant dans les yeux. « Cette nuit prouvera que nous ressentons toujours les mêmes sentiments l'un pour l'autre et que nous avons besoin de temps. » Termina le jeune homme en souriant faiblement.

    Kayden releva sa tête légèrement il offrait à la jeune femme une échappatoire. Après tout ils pouvaient en rester loin avant que les choses ne deviennent trop intimes entre eux. Kayden observa les moindres émotions de la jeune femme. Il se doutait que cela ne devait pas être simple pour elle comme les choses n'étaient pas simples pour lui. Cependant il ne pouvait lui dissimuler plus longtemps ses sentiments mais, également sa rancœur envers la dissimulation de l'existence de son fils.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 10/05/2014
et j'ai croisé : 42

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Sam 17 Mai - 15:07



« Tell me you love me, come back and haunt me »



    Je m'étais jurée de ne jamais plus laisser parler mes sentiments après avoir quitté Kayden il y a un an. Trop de souffrance, trop de dépendance qui me faisait juste partir en vrille. Les sentiments ça fait mal, c'est magique, merveilleux, mais quand vous êtes loin des personnes que vous aimez vous avez juste l'impression de survivre en milieu particulièrement hostile. Et là, je leur cédaient encore à ses foutus élans qui venait irrémédiablement du cœur. Il n'y avait pas de quoi être fière. Tout aurait pu être si simmple si j'avais été froide comme la banquise et autant de sentiments qu'un bloc de glace. Mais c'était loin d'être le cas. J'avais toujours des sentiments pour Kay, quoique je puisse dire le contraire, mes gestes me trahissaient tout autant que mon corps. Tout cela, sans parler de mon esprit. Mais mes pensée étaient moins exposable que mes gestes... Chacun de nous deux avaient pourtant tenté d'aborder un sujet pour le moins commun, abordant le sujet de mon boulot, même si à vrai dire, depuis qu'il était débarqué dans ma chambre, on se dévorait mutuellement des yeux. La situation ne pouvait pas être plus compliquée qu'elle l'était déjà, non, on se devait de tout compliquer. Mais comme le dit le proverbe, le cœur à ses raisons que la raison ignore. Ouais, et autant dire que ça s'applique parfaitement à la relation actuelle entre Kay et moi. Oùen étions nous ? Bonne question auxquelle je ne pouvais absolument pas apporter de réponse. Quoi qu'il en soit, malgré l'apparente banalité de notre conversation, chaque parole pouvait être prise avec un sacré paquet de sous entendus aussi gros les uns que les autres. Bordel, ce que ça peut faire mal de savoir que je l'aime sans pouvoir tenter la moindre chose au risque de me faire envoyer promener... Dur dur comme situation. Encore plus avvec la fatigue de la journée, qui je le rappelle, à été très forte en émotions diverses et variées.

    «  Je ne t'ai jamais dit que ce serait simple Kay... C'est loin d'être le cas. » avouais-je, un faible sourire sur les lèvres.

    Pourtant je n'avais pas pu résister à la tentation d'aller le prendre dans mes bras ? Pourquoi ? Parce qu'indéniablement il y avait toujours cette attraction à laquelle nous ne pouvions que céder entre lui et moi. Si forte, si lancinante à laquelle nous n'avions jamais pu longtemps faire face, et résister. Je ne sais pas si je peux dire que le père de mon fils et moi sommes des âmes sœur, mais à coup sur tout s'y rapproche. Et dire que c'est moi qui dit ça... De toute évidence, Kay n'avait pas prévu me repousser, et déjà, même si je savais pertinnement que le chemin à faire pour qu'l me pardone allait s'averer être long et parsemé d'embûches, il y aurait peut être un espoir entre nous deux. Un innfime espoir qui ferait peut êtr de lui et moi un « nous ». Difficile à dire maintenant, surtout aux vvues de la situation dans laquelle on vit. Et pourtant tout aurait pu être tellement simple. Mais l'être humain a toujours besoin de se compliquer la vie pour se sentir exister et évoluer dans ce monde qui est bin trop compliqué en général. Kay semblait être aussi perdu que moi, pris entr une certaine dualité des sentiments que je le suppose toujours avoir pour moi, et le fait qu'il m'en veuille de lui avoir caché l'existance de notre fils. Un sourire se dessina cependant sur mes lèvres quand je l'entendis dire qu'il ne voulait pas que nous soyons de simple clocs. De l'espoirs, c'est tout ce dont j'ai besoin.

    « Tu m'as toujours appris à garder espoir Kay... Un jour, peut être arriveras tu a me pardonner, un minimum... » murmurais-je, les lèvres beaucooup trop proches de siennes pour que ce soit falement tenable.

    Je ne sais pas si Kay avait compris que je ne l'avais pas oublié malgré les un an que nous avions passés loin de l'autre. Après tout, il avit vu la photo de nous deux que j'avais caché dans la commode alors que je lui montrais la chambre. Et maintenant il m'en parlait, je ne sais pas pourquoi mais ça avait l'air de le flatter de saoir que je n'avais pas complètement tiré un trait sur notre histoire , que dans un coin de mon cœur, il avait toujours sa place. Un place assez importante si vous voulez mon avis. Doucement il me caressa la joue, et je fermais une nouvelle fois les yeux à son contact, réalisant à quel point ses gestes tendres avaient pu me manquer quand nous étions éloignés l'un de l'autre. Je n'avais pas envie de bouger de ses bras, son étreinte était trop importante à mes yeux pour risquer de perdre notre rapprochement. Sa peau m'avait beaucoup trop manqué, il m'avait beaucoup trop manqué dans ma vie. C'est comme si une partie de moi même m'étais restaurée, ma place c'était avec lui, dans ma vie. Eloignés l'un de l'autre, je n'étais tout simplement pas moi même.

    « Je ne veux pas que tu te sentes forcé de quoi que ce soit Kay... Mais saches que tu m'as horriblement manqué. » murmurais-je, peut être avec un peu trop de sincérité. Mais tout était tellement vrai, je ne voulais pas qu'il se sente obligée de me tenir dans ses bras parce que j'avais besoin de lui...

    Tant de questions sans réponses se bousculaient dans mon esprit, pourquoi était il venu dans ma chambre ? Qu'attendait il de moi ? Je n'étais pas sûre de tout comprendre, ou alors de tout comprendre de travers. Mon regard plongé dans le sien, j'eu enfin ma réponse... amoureux de moi... Tout n'étais peu être pas perdu, si Kayden avait des sentiments pour moi, tout n'était peut être qu'une question de temps. Quoi que il restait toujours l'éventuelle posssibilité que tout ne fonctionne pas comme prévu, on ne sait jamais ce que nous réserve le destin. La preuve même en est par la venue d'Hunter dans ma vie. Quoiqu'il en soit, mon cœur s'était emballé dans ma poitrine, voulant rattraper le temps que nous avions perdus il me semble.

    «  Si tu savais à quel point je t'aime Kay... » murmurais-je à nouveau, répondant à ses sentiments. «  Tout n'est peut être pas perdu pour toi et moi. »

    Un an... un an sans gouter à ses lèvres, à rêvver du jour ou nous nous retrouverions, et, enfin, il venait de poser ses lèvres sur les miennes... Son baiser me fit gémir, comme si je retrouvais enfin celui que j'avais toujours aimé. La fougue et la passion régnait en maître. Mes mains, doucement, cherchèrent les boutons de sa chemise que je dégraffais les uns après les autres dans une certaines ivresse, caressant son torse au fur et à mesure que la chemise s'ouvrait. Ses mains sur ma peau me faisait perdre toute notion du temps. A l'instant même, plus rien ne comptait, juste nos retrouvailles, juste Kayden et Skylar. Bordel, ce qu'il avait pu me manquer. Doucement, je me retrouvais allongée sur le lit, n'interrompant pas nos baisers, mon corps et mon esprit se faisait deplus en plus avide du sien. Et avouons que Kay reste le dernier homme avec qui j'avais eu une relation intime, mais tout semblait si parfait, si confus également. Cependant, ce fut lui qui interrompu nos retrouvailles, son regard plongé dans le mien tout en me caressant doucement la joue.

    « Kay et Sky, pour une nuit... Comme si rien ne s'était passé... » je parvenais à articuler, déposant un léger baiser sur ses lèvres. « Je ne suis pas ton coup d'un soir Kay.. Je ne le serai jamais, cesse de tirer des plans sur la comète. Mais saches que je ne supporterai pas de te voir avec une autre. » Doucement mes mains se glissèrent sous sa chemise, lui caressant le dos, lui montrant que je n'avais aucune intention de le laisser filer. « Contrairement à toi, je ne doute pas des sentiments que je peux avoir pour toi. Nous avons certes besoin de temps, mais ce soir, ce que je veux, c'est toi... »

    Je l'attirais doucement à moi pour un nouveau baiser, alors que je lui retirais doucement sa chemise, tout en me pressant contre son corps. Quoi qu'il puisse advenir de nous dans l'avenir, je ne voulais pas perdre cette chance de lui montrer à quel point je tenais à lui, et surtout à quel point je voulais qu'il me pardonne. Cette nuit ensemble changerai peut être la donne. Nos baisers s'intensifiaent, se faisant plus langoureux, plus passionnés, plus intenses. Bientôt, mes lèvres quittérent les siennes pour se poser dans son cou, mais je relevais la tête, et si cétait lui qui ne voulait plus de moi, je devais lui laisser une chance de réaliser ce que nous nous apprêtions à faire. « Et toi, es tu sûr de vouloir passer la nuit dans mes bras ? »



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆ i'm  newbie member
avatar

MY LIFE
LET ME SHINE
Je suis arrivé à Sydney le : 12/05/2014
et j'ai croisé : 54

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   Sam 17 Mai - 17:21



« Tell me you love me, come back and haunt me »


    Une fois que les armes furent à baisser et que les sentiments étaient mis à nu il n'y avait plus de barrière entre ses deux anciens amants. Sky' avait manqué à Kayden d'une manière qu'elle ne pourrait sans doute pas imaginer. Kayden avait été capturer dans un quotidien infernal sans aucune saveur. Bien sûr ses voyages lui avaient permis de rencontrer des femmes belles, attirantes mais, heureuse. Kayden savait pertinemment qu'il ne pourrait jamais offrir un son cœur à une autre personne. Sky' avait été la seule et l'Unique à le faire se sentir moins seul. Et il savait qu'aucune autre femme ne pourrait le rendre comme elle l'avait fait. Les paroles de la jeune femme avaient touché le jeune homme au plus profond de son cœur. Il n'aurait jamais imaginé que les sentiments de Sky' ne soient pas différents depuis plus d'un an.

    « Je te pardonnerais Sky', tu finiras par avoir ma mort » lui confessa le jeune homme dans un murmure en souriant.

    Les événements entre les deux jeunes gens s'accéléraient. Kayden avait franchi et abattit une barrière de distance entre eux. La jeune femme n'avait pas hésité à répondre à son désir et Kayden n'allait pas l'empêcher de continuer. La chemise du jeune homme finit par terre. Kayden allongea sa compagne sur le lit en la couvant du regard. En entendant les propos de la jeune femme Kayden la fusilla du regard et arquèrent un sourcil.

    « Tu crois vraiment que je te considère comme un coup d'une nuit ? » lui demanda le jeune homme en la regardant dans les yeux. Il n'avait pas pu la laisser dire de tels propos.

    Jamais Kayden ne l'avait considéré de cette manière et jamais il ne pourrait. Sky' avait été bien plus qu'une simple histoire d'un soir ou un amour éphémère. Le jeune homme baissa à nouveau sa carapace quand la jeune femme l'embrassa à nouveau. Le journaliste était faible devant la femme qu'il avait aimée dans le passé et qu'il aime toujours autant dans ce présent si incertain. Pourtant le jeune homme s'abandonna devant les caresses de la jeune femme. Kayden savait que Sky' ne le laisserait pas quitter sa chambre et encore depuis qu'il lui avait avoué qu'il avait toujours des sentiments amoureux envers elle. Il dissimula son rire quand Sky' affirma qu'elle ne supporterait pas de le voir avec un autre. Kayden se promit de ne pas dévoiler le fait qu'il n'avait eu personne depuis Sky'. Cela l'aurait sans doute encore plus enflammée et le jeune homme ne voulait pas perdre pied devant elle. Puis la jeune blonde lui affirma qu'elle ne voulait qu'être avec lui pour cette nuit. À ces mots Kayden n'hésita pas à parcourir à nouveau le corps de la jeune femme. Mais, elle brisa leur étreinte si étroite pour lui poser une question essentielle. Sky' voulait s'assurer que Kayden était certain que souhaiter passer une nuit avec elle. Sans doute la peur des reproches ou la crainte d'être repoussée. Pour simple réponse le jeune homme sourit et commença à retirer la nuisette de sa compagne. C'était presque comme s'ils ne s'étaient jamais quitté. Du moins c'était l'illusion que le jeune homme ne cesser de ressentir.

    Kayden ouvrit doucement les yeux. Il comprit assez rapidement que les rayons du soleil qui traversait le rideau avaient perturbé son sommeil. Le jeune homme poussa un grognement et voulu se retourner mais, un corps familier l'en empêcha. Kayden découvrit une chevelure blonde collée contre son torse. Les souvenirs de la nuit précédente refirent surface et Kayden poussa un léger soupiré de bien-être. Seulement comment devait-il réagir à présent ? Il ne pouvait pas se montrer indifférent envers la jeune femme et encore moins pardonner et oublier ce qu'avait fait la jeune femme. Le réveil déposait sur la table de nuit de la jeune femme indiqua leur tardive. Kayden fit une grimace et commença à caresser la joue de la jeune femme. Il attendit que cette dernière soit réveillée pour prendre la parole.

    « Navrée belle aux bois dormants d'interrompre ce moment agréable mais, je dois aller rapidement me doucher et m'habiller....je suis assez en retard » Expliqua le journaliste en la regardant et en lui offrant un petit sourire.

    Kayden ne souhaitait pas que la jeune femme pense qu'elle avait été une simple histoire d'une nuit c'est pour cela qu'il avait souhaité la réveillée et lui fournir des explications. Le jeune homme ne savait pas vraiment quoi faire alors il l'observa en souriant. Tous deux étaient apparemment assez gênés et ne savaient pas vraiment comment réagir vis-à-vis de l'autre.
    Kayden quitta la chambre de la jeune femme en pressant le pas rapidement. Le jeune homme entra dans sa nouvelle chambre. Après une douche et de nouveaux vêtements il partit tout en téléphonant à sa stagiaire en lui disant qu'il serait assez en retard. Le jeune homme essaya de dissimuler un sourire épanoui sur ses lèvres mais, il n'y parvenait pas. Cette nuit avait combler un vide en lui mais, comment leur relation pouvait elle évoluer à présent ? Le jeune homme était à la fois heureux et perdu dans ce qu'il souhaite. Kayden ne s'était pas imaginé passé une nuit avec Sky' mais, il y a quelques jours de cela il n'était même pas informé qu'il avait un fils. Le jeune homme pria pour ne pas avoir de nouvelles surprises dans l'avenir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MY LIFE
LET ME SHINE

MessageSujet: Re: « Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tell me you love me, come back and haunt me » ₰ Sky'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Piste audio du nouveau titre de Koda Kumi "Love me Back"
» Come Back With Love [Terminé]
» Love me tender
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD ! MAY IT BE SYDNEYSIDERS ::  :: Les résidences :: Les villas-